lundi 2 octobre 2017

{Chronique} Macha, tome 1








Auteur : Andrea B. Cecil
Editions : The Book Edition
Collection : Le p'tit pachyderme
Date de parution : 2017
Nombre de page : 264 pages









Il est gay.
Elle est lesbienne.
Ils sont mariés depuis quarante ans et ils divorcent...

La décision de divorcer d'un jeune sexagénaire nanti bouleverse l'organisation un peu hypocrite mais complice d'un couple et met à mal leurs relations familiales et amicales. La jeune grand-mère, Macha, en profite pour finalement reconstruire dans sa vie ce qui lui fait défaut, notamment sentimentalement, tout en essayant de ne pas perdre ceux et celles qu'elle aime.


Mon avis


Dans un premier temps, je tiens à remercier l'auteur ainsi que la maison d'édition pour cet envoi. Je ne m'attendais pas à être contacté par l'auteur directement, mais ça a été une très bonne surprise pour moi.



Dans ce roman, nus allons rencontrer Macha, une jeune grand mère mariée à Aimé. Eux deux forment un couple plutôt atypique : elle est lesbienne, il est gay. Ils le savent, mais n'ont jamais voulu divorcer dans le but de protéger leurs enfants. Sauf que voilà, un jour, Aimé annonce à Macha qu'il veut s'installer avec Joe, son petit ami. Macha au début surprise, va vite comprendre que ce n'est pas une blague, et que Joe compte bel et bien divorcer. Il va donc falloir l'annoncer aux enfants, et leur expliquer le pourquoi du comment, sans parler du déménagement, des amis, de l'organisation de toute une vie... Tout est a réécrire, mais Macha est-elle vraiment prête pour ça ? Elle pourra bien évidemment compter sur son amie de toujours Alessandra...



C'était évidemment la première fois que je lisais la plume de cette auteure, et j'ai très vite accrochée. Après avoir discuter un peu avec elle, j'ai trouvé quelques similitudes entre son roman et ma vie, alors forcément, ça à assez vite matcher. La plume à la fois délicate et enchanteresse de Andrea B.Cecil (je précise que son nom d'auteur est un pseudo), m'a de suite convaincue. Je me suis plongée très rapidement dans l'histoire grâce à cette dernière, inspirante et qui m'a transporté. C'est d'ailleurs selon moi le plus gris point fort du roman.



La seconde chose qui m'a marqué, c'est l'histoire, en elle même. J'avais déjà lu quelques romans gay, mais pas du tout comme celui la. Ici, nous parlons de deux individus gay, de sexe opposé, en couple, et qui n'assument pas vraiment ce qu'ils sont. Pas par peur du regard des autre, mais par peur de perdre leur famille. Peur qui est tout à fait légitime d'ailleurs... Pourtant, il est évident que Macha et Aimé s'aiment. Pas d'un amour commun, certes, mais d'un amour empli d'affection. Ces deux la se connaissent très bien, ils ont décidés de vivre ensemble et de construire une famille, et par dessus tout, ils s'écoutent et se comprennent, même si ce n'est pas toujours évident. L'histoire est simple, on y parle de famille, de différence, d'amour, de passion, de haine, de désirs et de rêves. Il n'y a rien d'autre à ajouter. Selon moi, c'est une histoire que chacun de vrais découvrir, au delà d'une simple chronique sur un blog quelconque...



Pour ce qui est des personnages, aussi bizarre que cela puisse paraitre, j'ai adoré Macha sans vraiment m'y attacher. Je ne saurai d'ailleurs pas vraiment expliquer pourquoi. Par moment, je l'ai trouvé trop détachée, trop lointaine je dirai... Mais malgré ça, je l'ai adoré. Disons que c'est un personnage avec qui j'aurai pu bien m'entendre, sans pour autant en faire une amie. Cependant, j'ai adoré le coté un peu pâte molle de Aimé. C'est un peu un gros nounours ce Aimé, et je me suis beaucoup attaché à lui. C'est un peu le grand père que tout le monde voudrait : drôle, têtu parfois, mais aimant, avant tout. Et puis j'ai eu une sorte de coup de coeur pour Alessandra et sa philosophie de vie. J'ai trouvé que ce personnage était une enseignante, j'ai tiré énormément de choses de ce qu'elle était.



En résumé, j'ai vraiment adoré cette histoire, et j'ai passé un superbe moment. Un tome 2 sera peut être à paraître bientôt, et j'espère vraiment pouvoir le lire quand ce dernier sera disponible. Je vous recommande vraiment cette lecture, qui évolue en plus dans un contexte qui parfait pour la mi-saison !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire