lundi 8 mai 2017

{Chronique} Je t'ai rêvé








Auteure : Francesca Zappia
Editions : Robert Laffon
Collection : Collection R
Date de parution : 12 Novembre 2015
Nombre de page : 442 pages








Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces... Avant même qu'elle s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l'adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ?

Mon avis

J'avais eu ce livre pour Noël, et c'est vrai qu'il trainait sur ma WL depuis un moment. Cette fois, je me suis enfin décidé à me lancer, et autant vous dire que cette chronique risque d'être un peu brouillon tellement ce livre m'a perturbé...

Dans cette histoire, nous allons rencontrer Alex, une adolescente en terminale, atteinte de schizophrénie. Sa maladie à été découverte quand elle avait 7 ans, alors même qu'elle discutait avec des homards dans un super marché, avant de les libérer de leur aquarium. Depuis, la vie d'Alex est un peu plus compliqué... D'abord scolarisé à la maison, elle a ensuite été dans un lycée, duquel elle à été exclue après avoir targué le sol du gymnase. Elle arrive dans sa nouvelle école, inconnue, et c'est ici que la vie d'Alex va pourtant changer. Elle qui ne faisait confiance qu'a son appareil photo, sa boule magique et Charlie, sa petite soeur, va devoir trouver de nouveaux repères, et surtout, surtout, cacher sa maladie à tout le monde. Parce que non, Alex n'est pas folle, et même si certaines de ses pensées peuvent le laisser le croire, elle le sait, elle peut gérer.

Francesca Zappia est une jeune auteure de 22 ans et à peine, et c'est incroyable d'avoir réussi à faire un roman si aboutit à son jeune âge. J'ai été subjuguée par l"histoire, par le déroulement des choses, par la manière dont ce livre avait été écrit. Même si j'ai eu du mal dans le premier tiers à me faire à toute ces choses, et à la confusion générale qui, je pense, est volontaire de la part de l'auteure, j'ai finalement adorée et j'ai passé un super moment. Un peu confus, certes, mais un super moment quand même.

En effet, comme je vous le disais, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début. Je n'arrivais pas à m'attacher aux personnages. Ni a Alex, ni à ses parents, ni à Miles, à personne en fait. Enfin si... Il y avait bien Charlie, la petite soeur d'Alex qui m'intriguait. Mais c'est tout, et elle était peu présente. Je n'arrivais pas à aimer Alex, parce qu'elle me semblait un peu trop éloignée de la réalité. Je ne comprenais pas certains de ses actes, et je savais que je ne pouvais pas la comprendre. Et puis finalement... Les chapitres ont défilés, et j'ai découvert en Alex une jeune femme très lucide malgré tout, et surtout très courageuse. 

Ce qui m'a surtout marqué dans ce roman, c'est que moi même n'arrivait pas toujours à discerner la réalité des rêves d'Alex. Il y a certaines situations dans lesquelles j'étais sure que la maladie d'Alex prenait le dessus. Et puis finalement, je me trompais. Paradoxalement, il y a des situations que je croyais réelles, alors qu'elles ne l'étaient pas... Bref, l'auteure arrive à nous embarquer dans les pensées d'Alex, et à nous faire mieux comprendre la maladie. Même en refermant le livre, le doute plane... Est ce que toute cette histoire s'est réellement passée ? Est ce qu'Alex à vécu tout ce qu'elle pense avoir vécu ? Je pense que ces questions resteront en suspend, et je pense que c'est volontaire. Au final, comme il est écrit dans le livre, que ce soit réel ou pas, l'essentiel c'est de le vivre, non ?

En quelques mots, ce livre m'a vraiment perturbé. Je ne sais toujours pas à quel moment ce que je lisais était vraiment arrivé à Alex. Je vous le recommande réellement, parce qu'il aide à mieux comprendre cette maladie peu connu, et surtout, il permet de voir les choses de manières différentes. J'ai vraiment beaucoup aimé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire