mardi 25 avril 2017

{Chronique} Yin et le dragon, tome 2, Les écailles d'or







Auteur : Richard Marazano
Dessinateur : Xu Yao
Editions : Rue de Sèvres
Collection : -
Date de parution : 26 avril 2017
Nombre de page : 60 pages









Yin et son grand-père se sont habitués à la présence du Dragon d'or, qui les aide dans leur pêche quotidienne. Mais la guerre fait rage à Shanghai : derrière les assauts de l'armée japonaise, qui donnent lieu au terrible massacre de Nankin, c'est le Dieu Xi Qong, maître des Dragons, qui s'exprime pour dominer le monde des hommes. Tandis que Yin et ses amis survivent tant bien que mal à l'invasion japonaise, le dragon d'or, qui s'est affranchi de Xi Qong, va tenter d'affronter son ancien maître. Mais sera-t-il assez puissant face à ces forces de l'ombre ?

Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions des Rue de Sèvres qui m'ont déjà permis de découvrir le premier tome de cette saga, et qui me permettent, cette année, de découvrir le second. Si vous vous souvenez bien, j'avais beaucoup aimé le premier tome, mais plusieurs questions restaient en suspens. Ici, j'ai été comblée !

Pour faire un petit rappel sur l'histoire, et sans vouloir pour autant vous spoiler, ici nous allons rencontrer Yin, une petite fille qui vit seule avec son grand père, Liu. Très attaché à elle qui est sa dernière famille, Liu est très protecteur et refuse assez souvent que sa petite fille l'accompagne à la pêche. Un jour, Yin va se cacher dans le bateau, et va malgré tout accompagné son grand père. Sauf que cette fois la, la pêche ne ressemblera pas aux précédentes...

Une fois encore, j'aime beaucoup ce que fais Marazano, et ici, les dessins de Xu Yao sont sublimes. C'est d'ailleurs ce qui m'avait attiré dans le premier tome, et qui est parfaitement bien conservé dans ce second tome. Les couleurs sont les mêmes, l'ambiance également, et au delà du coup de crayon du dessinateur qui ne va pas changer, c'est évident, ici j'ai vraiment eu le sentiment que ce dernier cherchait à ne pas du tout nous dépayser. J'ai beaucoup aimé cet aspect, que j'ai trouvé plus marqué que dans beaucoup d'autres BD.

Pour ce qui est du personnage de Yin, je l'avais adoré dans le premier tome. Une petite fille courageuse, qui n'a pas froid aux yeux, un peu impulsive, mais qui réfléchit de plus en plus. Elle est plein d'audace, mais derrière ça se sache un petit coeur qui a besoin de son grand père. Liu lui, est pus craintif, et ce parce qu'il à une peur bleue de perdre son adorable petite fille un jour... Elle est sa seule famille. Mais ces deux la font un duo de choc, surtout dans cette aventures qu'ils vivent...

Evidemment, puisque c'est sur la couverture, vous vous doutez bien qu'on va parler ici de dragons. Mais pas un dragons comme les autres, nous ne sommes pas dans un contes imaginaires, mais dans une histoire avec des batailles, des guerres, et un combat permanent. Dans le premier tome, je trouvais que la fin arrivait trop rapidement, et j'avais un gout de "pas assez" en refermant mon livre. Ici, pas mal de mes questions ont trouvés des réponses, ce qui fait que j'ai d'avantage aimé ce second tome. Evidemment, nous sommes encore sur une fin ouverte, et j'ai hâte de pouvoir découvrir le troisième et dernier tome de cette saga.

Entre mignonnerie et vrai combat, si vous aussi vous aimez les éléments contradictoires comme moi, vous aimerez sans aucun doute cette BD (et puis, je ne le répète jamais assez, mais les Editions des Rue de Sèvres sont pour moi une des meilleures maison d'édition de BD).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire