mardi 11 avril 2017

{Chronique} Verte







Auteure : Marie Desplechin
Dessinatrice : Magali Le Huche
Editions : Rue de Sèvres
Collection : -
Date de parution : 22 Mars 2017
Nombre de page : 83 pages









À onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.

Mon avis

Je tiens à remercier la maison d'édition Les Rue de Sèvres pour cet envoi. J'ai été ravie de pouvoir lire cette petite bande dessinée qui m'a bien aidé à passer un bon moment. J'en avais besoin, après plusieurs lectures difficiles !

Ici, nous allons rencontrer Verte, une petite fille pas comme les autres. Fille et petite fille de sorcières, elle à ça dans le sang, bien malgré elle. En effet, Verte aimerait être une petite fille comme les autres, et ne tiens pas à avoir des pouvoirs. Sa mère, elle, à un avis bien contraire. Elle aimerait que sa fille dompte ses pouvoirs, et qu'elle soit comme elle. Malheureusement, leurs rapports ne sont pas forcément très bon, et la mère de Verte va faire appelle à sa propre mère, la grand mère de Verte, pour avoir de l'aide. A tout cela s'ajoute une petite fille qui veut découvrir la vie, et qui est très curieuse, ce qui ne va pas faciliter la tâche des deux femmes...

J'avais déjà entendu parler de Verte dans sa version roman, et étant donné que c'était du très jeunesse, je n'avais pas forcément été attirée. Cependant, quand j'ai vu sa parution en BD, chez Les Rue de Sèvres en plus, qui fait toujours un travail magnifique sur l'éditions, j'ai été enchantée et j'ai voulu à tout prix découvrir cette histoire. Et je n'ai pas été déçue ! Pleine de douceurs, avec un coup de crayon tout joyeux, j'ai adoré l'auteure et la dessinatrice. L'histoire est pleine de charme, et certaines planches sont vraiment magnifiques. Un vrai régal pour les yeux !

J'ai beaucoup aimé Verte, cette petite fille pas comme les autres qui aimerait pourtant être normale. Je me suis un peu reconnue en elle, quand j'étais plus jeune (bon, pouvoirs magiques en moins, à mon grand regret). C'est une petite fille vive, qui n'a pas peur d'assumer ses pensées et de faire tout ce qu'elle peut pour être acceptée comme elle est. Elle découvre les joies de l'adolescence en plus de ça, et les malheurs qui vont avec, et dans tout ça, elle s'en sort comme une petite chef !

J'ai aussi trouvé l'histoire adorable. Alors évidemment, ça reste du jeunesse, mais c'est assez drôle, et assez cocasse. Les choses sont bien amenées, bien menées, et même si je n'ai pas eu de grandes surprises, j'ai adoré le moment que j'ai pu passer grâce à cette BD. Sachant qu'il y a trois tomes qui ont été écrit par Marie Desplechin, je ne sais pas si il y aura 3 BD également, mais j'en serai ravie ! 

Cette BD est faite pour tout le monde selon moi, et pour tous les âges. Si vous avez l'occasion de la lire, faites le. En une petite demi-heure à peine cette histoire peut être découverte, et je vous assure qu'elle vous fera passer un super bon moment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire