lundi 10 avril 2017

{Chronique} Tom, l'enfant rebelle








Auteur : Claude Couderc
Editions : L'Archipel
Collection : -
Date de parution : 12 Avril 2017
Nombre de page : 224 pages









Un premier casse à treize ans et Tom a basculé dans la délinquance. Après un braquage, envoyé dans un centre de détention fermé pour mineurs, il ne veut toujours rien dire de ses blessures, de sa souffrance, de sa haine du monde adulte. De la vie, il ne connait que la brutalité.
Jusqu'au jour où sa route croise celle de Cynthia, une adolescente en galère, comme lui. Ensemble, ils fuguent. Tom n'a qu'une idée : se venger de son beau-père. Lancés à leur recherche, Antoine et Nadira, deux éducateurs, ont un seul objectif : retrouver les deux adolescents, avant qu'ils ne commettent l'irréparable.
Comme dans un road movie, de la Normandie jusqu'a l'île d'Ouessant, Claude Couderc met en scène deux jeunes faces à la violence de la vie.


Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier mon partenaire LP conseils ainsi que la maison d'éditions l'Archipel pour cet envoi. Je savais que le sujet de ce livre serai dur, je m'attendais donc plus ou moins à l'histoire que l'on y trouverai.

Ici, nous allons rencontrer Tom. Tom est un jeune homme de 13 ans qui à une vie très difficile. En effet, victime d'abus sexuels de la part de son beau père, et de l'absence totale de sa mère, il passe sa vie à subir... Un jour pas fait comme un autre, Tom part braquer une supérette, et suite à une décision du commissariat et d'un juge, il est envoyé en camp de détention pour mineur. La bas, il va rencontrer Cynthia, une jeune fille qui, elle non plus n'a pas la vie simple. Ensemble, ils vont décidés de fuguer, afin que Tom puisse se venger de son beau père. Va donc s'en suivre un "voyage" pour eux comme pour les éducateurs partis à leur recherche...

Je n'avais jamais lu cet auteur, et je ne vais pas vous le cacher, avec moi, ça ne l'a pas fait... J'ai bien aimé le rythme du livre, le déroulement des choses. J'ai trouvé que c'était relativement réaliste. Cependant, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de cliché sur la jeunesse des quartiers, et sur la jeunesse tout court. Je n'ai pas apprécié cet aspect du roman. Cet auteur à des engagements politiques qui me touchent, puisqu'ils se rapprochent des miens, mais j'ai trouvé que cet engagement politique se dégageait un peu trop du roman... Et puis ce problème de clichés, je n'ai pas trop aimé. Cependant, cet auteur à une très belle plume, et un bon français, et j'ai aimé lire quelque chose de plus "construit" que ce que j'ai l'habitude de lire en temps normal.

Parlons maintenant un peu des personnages. Les deux principaux sont Tom et Cynthia, mais je ne vais pas trop parler de Cynthia, qui est moins présente que Tom. Tom est jeune homme écorché vif, et on le ressent. J'ai souvent eu l'impression qu'il était partagé entre deux personnalités : celle d'un enfant, qui à désespérément besoin d'aide et besoin de sa mère, et celle d'un adulte un peu paumé, rageur et prêt à tout pour se venger. C'est un jeune garçon brisé, et j'ai eu beaucoup d'affection pour lui, puisqu'on se rend très vite compte qu'il n'a rien de méchant. Malheureusement, son histoire pourrait être réel, et ça m'a beaucoup touché, bien que je n'ai pas besoin d'un livre pour m'en rendre compte.

Pour ce qui est de l'histoire, j'avais deviné le déroulement des choses, mais je ne pense pas que l'auteur ai cherché à instauré un réel suspens. Cependant, j'ai trouvé quelques longueurs, quelques passages un peu inutile. Peut être que quelque m'a échappé, mais il y a des passages que j'ai un peu lu en diagonal. Je m'attendais aussi au dénouement de l'histoire, alors je n'ai pas été surprise, mais sans trop savoir comment l'expliquer, j'étais "contente" que ce livre se termine. Pour plusieurs raisons, puisque comme je le disais, je n'ai pas spécialement apprécié le style de l'auteur, mais cette histoire est dérangeante, dure, et même si je m'y attendais, j'avais hâte qu'elle se termine.

Au final, ce n'est pas un mauvais livre, mais ce n'est pas forcément un livre que je recommanderai. Il faut vraiment d'accrocher pour le lire, et je ne m'attendais peut être pas à ce qu'il soit aussi dur. J'en retiendrai de toute façon que malheureusement, ce genre d'histoire n'est pas une fiction pour certaines personnes, et j'ai été émue, triste, en colère et gênée à certains moments... Si vous voulez vous lancer, accrochez vous, ce livre est plus difficile à lire que ce que peut laisser penser le résumé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire