vendredi 7 avril 2017

{Chronique} Flora Banks








Autrice : Emily Barr
Editions : Casterman
Collection : -
Date de parution : 1 Mars 2017
Nombre de page : 369 pages











DIX - L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.
HUIT - Années de validité de mon passeport.
SIX - Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.
QUATRE - L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie. Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.
DEUX - Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake. Je le rejoindrai, où qu’il soit.
UN - Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.

FLORA BANKS : LE LIVRE QUE VOUS N’OUBLIEREZ JAMAIS.


Mon avis

Dans un premier temps, je tiens à remercier les éditions Casterman pour cet envoi. Je débute un partenariat avec cette maison d'édition, et j'en suis ravie ! J'ai hâte de faire d'autres découvertes, et j'espère que notre collaboration pourra prospérer encore un moment.

Dans ce roman, nous allons rencontrer Flora. Flora est une jeune fille de 17 ans qui est atteinte d'amnésie. Elle perd la quasi totalité de sa mémoire toute les deux heures environs, et ce depuis qu'elle à 10 ans, à la suite d'une tumeur au cerveau. Depuis, elle à pris l'habitude de noter tout un tas de choses sur ses mains, ses bras, des post-it et un cahier. C'est grâce à tous ces éléments qu'elle parvient à retracer le cours de sa vie lorsque sa mémoire lui fait défauts. Mais un jour, à la suite d'un évènement assez marquant, Flora va avoir un souvenir supplémentaire, et ce souvenir ne va pas la quitter à la différence de tous les autres. Flora va s'accrocher à ce souvenir, coûte que coûte et va partir dans une grande aventure afin de comprendre.

Pour ne rien vous cacher, mon avis sur ce roman est assez mitigé. Il y a des éléments que j'ai adoré, principalement la fin, mais il est vrai que j'ai trouvé les 200 premières pages assez longues, et j'ai eu peur de l'abandonner. Finalement, je me suis accroché, et ça en a valu la peine. J'ai pu découvrir une nouvelle plume, c'est d'Emily Barr et je trouve que ce roman à très bien été écris. Il est écrit du point de vue de Flora, et donc du point de vue de quelqu'un qui pense qu'elle à toujours 10 ans, et qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Cette écriture assez particulière st très logique, bien que dérangeante parfois. Flora répète certains éléments inlassablement, et même si parfois ça m'a donné envie de lire en diagonale, je comprend parfaitement ce choix et je le trouve très judicieux.

Flora est une jeune fille assez particulière, et en tant qu'amnésique, ça semble plutôt logique. En effet, elle est sans cesse perdue, mais elle à une envie de vivre à toute épreuve. C'est pour moi tout ce qui fait son charme. J'ai eu du mal à m'attacher à elle au début, rapport aux longueurs dont je vous parlais précédemment, mais quand arrive le dénouement de l'histoire, et plus précisément dans les 200 dernières pages, j'ai appris à la connaitre d'avantage et à la comprendre. Au final, je me suis tout de même beaucoup attaché à elle. Flora est un savoureux mélange entre une petite enfant que l'on a envie de protéger, et une jeune femme un peu perdue, mais qui à besoin de voler de ses propres ailes. Nous allons évidemment rencontrer d'autres personnages, mais je ne m'étalerai pas sur leur caractère, au risque de vous gâcher la découverte.

Cette histoire à été pour moi une bonne découverte. Je n'avais jamais lu de roman sur l'amnésie, et encore moins écrit de cette manière. Alors une fois encore, même si j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et que je me suis un peu ennuyée au début, j'ai finalement été surprise par la fin. Evidemment, j'y ai trouvé quelques incohérences et quelques énormités selon moi, mais ça n'a en rien gâché ma lecture. Ne perdons pas de vu que c'est un roman, et que tout ce qui se passe dans les romans ne se passe pas forcément dans la vie de tous jours (sinon, je serai à Poudlard depuis bien longtemps). Pour moi, ce livre mérite d'être lu et d'être découvert. Même si dans les premières pages, on se demande ou l'autrice veut en venir, quand le chemin vers lequel s'oriente ce roman se dessine, on est assez vite surpris. J'aurai peut être d'avantage apprécier ma lecture si la première partie avait été plus courte, mais ce n'est pas un drame en soi, et c'est un livre que je ne regrette pas d'avoir lu.

J'ai dans ma PAL un autre livre parlant de l'amnésie. Je me ferai un plaisir de le lire pour voir si la plume d'Emily Barr à la particularité de très bien s'adapter à son personnage, ou si je retrouve ce même genre d'écriture dans un autre roman, mais ce qui est certain, c'est que si vous lisez ce livre, ne vous découragez pas en trouvant la première partie un peu longue... La suite vaut vraiment la peine d'être lue !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire