mardi 14 février 2017

{Chronique} Calendar Grirl, tome 2, Février








Auteur : Audrey Carlan
Editions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Date de parution : 2 février 2017
Nombre de page : 153 pages









Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.


Mon avis

Si vous me suivez ici, vous savez que je n'avais pas du tout prévu de me lancer dans cette nouvelle saga. Et pourtant, le premier tome m'a vraiment fait de l'oeil, et suite à sa lecture, je me suis prise dans cette série, et me suis donc décidé à la finir en temps et en heure.

Je ne vais pas vous résumer ce second tome, bien qu'il ne soit pas extrêmement différent du premier, mais plutôt vous parler de la saga dans son ensemble. Dans cette histoire, nous allons rencontrer Mia, une jeune femme qui n'a pas vraiment de chance dans sa vie... Sa mère est parti quand elle était plus jeune, et depuis, son père à sombré dans l'alcool et dans les jeux. Il a emprunter une grosse somme d'argent qu'il a perdu en jouant, et il à été violemment attaqué par celui à qui il doit de l'argent. Depuis à l'hôpital, Mia doit faire face et trouver absolument un moyen de rembourser le million de dollars de son père, pour se mettre, elle et sa petite soeur, en sécurité. Elle va alors décider de contacter sa tante qui est la patronne d'une entreprise d'escort girl, et cette dernière va lui proposer un contrat plutôt alléchant... Durant l'année à venir, Mia sera, chaque mois, l'escort d'un nouvel homme. Elle touchera 100000 dollars par mois, avec des bonus selon ce qu'elle fait avec l'homme en question... Mais Mia ne veut surtout pas tomber amoureuse, et ça ne va pas être chose simple...

J'aime toujours autant la plume d'Audrey Carlan, alors je ne vais pas y revenir en détail, et vous renvoi a ma chronique du premier tome si vous voulez en savoir plus, étant donné qu'ici, il n'y a pas de grande différence et de nouveauté à souligné.

Cependant, nous allons parler un peu plus des personnages. Dans le premier tome, nous rencontrions Wes, une jeune homme qui m'avait beaucoup touché, et beaucoup plu. Ici, nous allons rencontrer quelqu'un de fondamentalement différent, Alec. Alec est un peintre de renom, et il a une vision des choses et de la vie bien à lui. Bien que je ne sois pas entièrement d'accord avec ses convictions, je dois bien admettre qu'il m'a fait me remettre en question sur certains points, et c'est ce que j'ai vraiment apprécié chez lui. Son côté désinvolte m'a plu aussi, bien que ça m'ait agacé parfois. Il ne détrône pas Wes, c'est sur, mais il à son charme, et il m'a quand même fait réfléchir... Un peu comme Mia d'ailleurs.

Pour ce qui est de l'intrigue, une fois encore, ici nous sommes sur quelque chose de complètement différent que le premier tome, et c'est plutôt un bon point. Des les départ, on comprend que la relation entre Alec et Mia sera complètement différente de celle entre Wes et Mia, mais ce n'est pas pour autant que ce n'est pas une relation intéressante. Je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas vous spoiler, mais je sais que cette relation à dérangé certains lecteurs. Ce n'est pas mon cas. En effet, nous allons rencontrer 12 hommes différents dans cette saga, alors si Mia ne vit que la même relation à répétition, je vais très vite me lasser. Ici, j'ai aimé cette différence qui en à dérangé certains.

Je continu de penser que c'est une saga à découvrir, et je continu de vous inciter à le faire. J'aime vraiment beaucoup, d'autant plus que les livres sont courts et sans prises de tête, et ça fait du bien de temps en temps !

2 commentaires:

  1. Comme toi, j'ai été charmée par la philosophie d'Alec !!!
    Bonne lecture à venir de "mars" ! ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'espère que mars et avril t'ont plu !

      Supprimer