lundi 23 janvier 2017

{Chronique} Les derniers jours de Rabbit Hayes








Auteur : Anna MacPartlin
Editions : France Loisir
Collection : -
Date de parution : Décembre 2016
Nombre de page : 464 pages








Quand Mia, que l'on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n'a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l'accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, soeur, mère, ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa soeur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et  enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu'elle élève seule. A mesure que les jours passent et que l'espoir de sauver Rabbit s'amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s'interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au coeur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulière pour leur faciliter  la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en oeuvre...

Mon avis

Pour tout vous avouer, j'ai acheté ce livre sans même avoir lu un seul avis dessus. J'ai reçu le catalogue France Loisir, je l'ai vu, j'ai adoré la couverture, j'ai donc lu le résumé et le résumé m'a de suite attiré, même si je m'attendais à quelque chose de triste.

Dans cette histoire, nous allons recontrer Mia, que l'on va appeler Rabbit tout le long du roman. Rabbit à lutter pendant longtemps contre un cancer du sein, qui à laissé pas mal de trace. D'abord en rémission et croyant avoir gagné le combat, elle à découvert peu de temps après l'annonce de sa guérison qu'elle avait des métastases un peu partout... Un mauvais jour, elle est tombée dans sa cuisine et s'est fait une fracture ouverte du tibia. Emmenée aux urgences en quatrième vitesse, le verdict tombe : un cancer de stade IV installé aux os et un peu partout ailleurs : Rabbit est envoyé en maison de repos afin d'y finir sa vie. Mais ses proches et elles même ont du mal à lâcher prise, et à comprendre qu'il n'y a plus d'espoir de guérison. Ils vont donc tous se réunir pour affronter le pire, et essaye d'entrevoir leur avenir sans Rabbit, qui leur à pourtant tant donné...

Tout d'abord, c'est le premier roman de Anna MacPartlin que je lisais, et quel roman ! Je savais que ça allait être triste, je savais que j'allais pleurer, mais je n'aurai pas pensé être bouleversé à ce point... Anna laisse une certaine pudeur à l'histoire, comme ci elle voulait garder quelques éléments à ses personnages et uniquement à eux, comme ci elle nous racontait une histoire sans vouloir trop entrer dans le détails des émotions, et finalement, ç'en est que meilleur... J'ai adoré sa façon de nous décrire les situations, les personnages, les émotions. Sa plume en elle même est simple, mais sa méthode d'écriture est incroyablement émouvante, et j'ai beaucoup pleuré...

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous plus attachants les uns que les autres. J'ai eu du mal à écrire cette chronique, parce que je pourrai en écrire des lignes et des lignes, et aussi parce que j'ai eu besoin de faire le deuil de cette histoire, chose qui ne m'arrive jamais. Ici, nous allons rencontrer une famille incroyablement soudée, qui va devoir affronter le pire. Et ils vont s'unir, comme ils ont l'air de le faire chaque fois, puisqu'ensemble, on est plus fort. Cette unité m'a rappelé une chose : dans toute les situations les pires que l'on puisse vivre, il y a toujours une lumière, quelque part, qui brille et qui nous guide. Dans cette histoire, cette lumière, c'est la famille Hayes au complet. Comme je vous le disais, j'ai beaucoup pleuré. Rabbit à une fille de 12 ans, et je me suis mise à la place de cette Juliet. Je me suis imaginée dans son cas, et... Elle à tellement de courage, et j'ai tellement eu envie de pleurer avec elle... Ce roman m'a bouleversé.

Pour ce qui est de l'intrigue, pas de surprise, tout est dans le résumé, mais ce n'est pas ce qu'on cherche ici. On ne veut pas de surprise, on ne veut pas non plus de retournement de situation, on veut juste entourer cette famille dans cette horrible épreuve, et c'est tout. J'ai eu l'impression de vivre réellement l'histoire que je lisais, j'ai eu l'impression que c'était réel, et je pense que c'est pour ça que cette histoire m'a autant touché. Je ne saurai vous en dire plus, puisque je crois ne plus avoir besoin de dire quoi que ce soit à propos de cette histoire. Pour ceux qui aiment ce genre d'histoire, lisez ce roman, et sortez les mouchoirs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire