samedi 10 décembre 2016

{Chronique} Les filles sauvages








Auteur : Pat Murphy
Editions : Bayard
Collection : Jeunesse
Date de parution : 20 février 2014
Nombre de page : 347 pages








Joan vient d'emménager avec sa famille près de San Francisco, à la lisière d'un bois. Là, elle rencontre une fille étrange qui prétend s'appeler Renarde et vit seule avec son père dans une maison délabrée, au coeur de la forêt. Les deux filles deviennent amies et participent ensemble à un concours de nouvelles. Elles remportent le premier prix et sont invitées à suivre un stage d'écriture pendant l'été. La porte d'un nouveau monde s'ouvre alors pour Joan : un monde merveilleux, plein d'ombre et de contradictions, mais aussi de lumières et de possibles.
Un roman sur l'amitié et le pouvoir de l'imagination, où les deux héroïnes séduisent par leur audace, leur volonté de s'affirmer, de comprendre et de créer.

Mon avis

J'ai découvert ce roman il y a un petit bout de temps maintenant, sur la chaine de Maurgaud. Je l'avais alors mis dans ma WL, et puis je ne sautais jamais le pas de me le procurer. Nina me l'a offert dans notre swap, et j'ai été plus que ravie !

Dans ce roman, nous allons rencontrer Joan qui vient d'emménager à San Francisco avec toute sa famille (ses parents et son frère, en fait). Mais à la maison, ce n'est pas toujours la joie. Avec un père qui ressemblerai presque à un tyran, Joan fuit la maison dés que l'occasion se présente. C'est d'ailleurs en fuyant cette maison qu'elle va plus ou moins se perdre à la lisière de la forêt, relativement proche de chez elle quand même, et qu'elle va faire la rencontre de Renarde. Renarde est une jeune fille de son âge, et qui à un sens de l'imagination assez poussé. Elle non plus, elle n'a pas eu la vie facile, et c'est d'ailleurs pour échapper à son quotidien qu'elle s'est créé plus ou moins son monde. De cette rencontre va naitre une belle et grande amitié, et nous allons suivre l'histoire commune a ces deux jeunes filles, entre rêve et réalité, magie et quotidien.

Dans un premier temps, parlons du style de l'auteur. J'ai adoré lire cette histoire grâce à la plume de Pat Murphy. Effectivement, j'ai eu l'impression de lire un conte, voir même un très long poème. Pat Murphy écrit avec douceur, patience, et prend le temps de nous détailler suffisamment mais trop tout le paysage et le milieu dans lequel évolue son histoire. C'est grâce à cette sublime plume que l'histoire se lit si facilement, et si rapidement.

Pour ce qui est des personnages, j'ai autant apprécié Joan que Sara. Les deux jeunes filles sont très différentes, mais tout aussi intéressantes l'une que l'autre. Elles ont leur défauts et leur qualités, elles ont leur caractère, leur faiblesse, et tout ça leur est propre. Mais ensemble, elles forment un duo que l'on aurait toute rêver d'intégrer dans notre enfance. Leur amitié se solidifie grâce à leur différence, et elles savent s'entraider et se tirer vers le haut. Autre point important, leur famille respective sont elles aussi très différente l'une de l'autre. Et une fois encore, c'est ce qui va faire leur force. Il y a d'ailleurs beaucoup des problèmes de Joan et Sara qui vont se régler grâce à ces différences. J'ai vraiment aimé le fait que l'auteur mette l'accent sur les différences, en démontrant tout au long du roman que certaines différences peuvent rapprocher deux personnes.

Pour ce qui est de l'intrigue, je fais le choix de ne pas trop vous en dire, parce que personnellement je ne savais pas du tout à quoi m'attendre et j'ai été très agréablement surprise. En effet, quand Margaud avait parlé de ce livre, elle non plus n'en n'avait pas trop révélé. Je me suis donc plongée dans la lecture de ce roman les yeux fermés, et j'ai adoré le fond de l'histoire, alors que je ne pensais pas du tout que le sujet allait être celui la. Je ne vais donc pas vous en dire plus, mais si il y a bien une chose à retenir de ce livre...

C'est qu'il faut que vous fonciez le lire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire