mercredi 20 janvier 2016

{Chronique} Lutins Urbains, tome 1, L'attaque du Pizz'Raptor







Auteur : Renaud Marhic
Editions : Editions P'tit Louis
Collection : Romans Jeunesse
Date de parution : 1er Octobre 2013
Nombre de pages : 126 pages
ISBN : 978-2914-7218-06









On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n'ont rien perdu de leurs pouvoirs d'agaceries, tracasseries, et espiègleries... Quel est donc cet inconnu qui s'en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l'argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n'est pas un lutin, ça y ressemble bien... Mais voilà le coupable arrêté : c'était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz'Raptor va le mener jusqu'à l'Université d'Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement Renaud Marhic, qui m'a permis de découvrir une série qui m'a fait beaucoup rire (tout comme ses mails d'ailleurs). J'aime aussi beaucoup l'idée de renvoyer les livres une fois qu'ils sont lus, les chanceux auront surement voyagé plus que moi !

Dans ce roman, plutôt jeunesse, nous rencontrons Gustave, policier au commissariat Adinike. Il est sur une nouvelle affaire : un petit malin s'amuse à voler des pizzas, drôle d'idée... Gustave enfile donc sa veste et se décide, coûte que coûte, à trouver le coupable. Justement, il arrive sur les lieux du futur vol, et c'est alors qu'il aperçoit le coupable... Pas très grand, avec une allure un peu étrange, Gustave se demande bien à quel genre de créature il a à faire. Il mène plus ou moins l'enquête sans parvenir à croire ce qu'il a vu... Et effectivement, il n'a pas idée de ce qu'il vient de découvrir...

J'ai vraiment passé un super moment avec ce livre. J'ai eu l'impression d'avoir 8 ans, et en même temps, de le lire avec des yeux d'adulte. L'auteur nous fait vraiment rire, notamment avec ses nombreuses références (vous avez peut être remarqué Adinike un peu plus haut... Un joli mélange de Adidas et de Nike). Je pense d'ailleurs qu'elles ont un petit fond critique sur la société de consommation dans laquelle nous évoluons aujourd'hui, et même si ce n'est pas le sujet du jour, ça m'a beaucoup plu et beaucoup fait rire. J'ai aussi beaucoup aimé les petits "psiiiit" que l'on trouve à divers endroits dans le roman (référence de l'auteur, pouvant remplacer les * que l'on a l'habitude de voir). Ils nous donnent parfois des informations très importantes, et des fois, c'est juste l'auteur qui nous parle, et ces parenthèses dans l'histoire sont vraiment originales, j'ai adoré.

Pour ce qui est des personnages, c'est vrai que j'ai eu un peu de mal à m'attacher à Gustave au début. Et puis j'ai finit par l'apprécier, peut être pas autant que la plupart des héros de mes livres, mais il a son charme, avec son mauvais caractère et sa discrétion. Par contre, j'ai adoré le Professeur B., ainsi que beaucoup d'autres personnages qui arriveront au fil de votre lecture (je ne veux pas trop vous en révéler d'un coup).

En bref, j'ai passé un super moment avec ce livre. J'ai adoré la personnalité de l'auteur et tout ces petits "bonus", et même si je ne me suis pas vraiment attaché au personnage principal, ça ne m'a pas empêché de savourer ma lecture tellement je l'ai trouvé riche et surtout, très drôle.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire