lundi 30 novembre 2015

{Chronique} Dieu me déteste








Auteur : Hollis Seamon
Edition : La Belle Colère
Collection : -
Date de parution : 3 mars 2014
Pages : 276 pages
ISBN : 978-2-843-377-327








New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s'envoyer en l'air, tomber amoureux... La différence, c'est que Richard sait qu'il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est peu plus pressé que les autres, et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préfèreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard à de la ressource, du courage et un solide sens de l'humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

Mon avis

J'avais découvert ce livre il y a un moment maintenant sur une chaine Booktube (je ne me souviens malheureusement plus laquelle), et ce livre m'avait fait très envie. La Booktubeuse le comparait un peu à Nos Etoiles Contraires, en disant que c'était différent, mais similaire, et je l'avais très vite acheté. Depuis, il trainait dans ma PAL sans que je ne l'en sorte. 

On va donc rencontrer Richard, un jeune garçon de 17 ans (bientôt 18), enfermé dans un hôpital puisqu'en phase terminal d'un cancer. Sa vie se résume à peu de chose : son fauteuil roulant, ses douches, les plateaux repas qu'il ne touche pas, sa mère, et Sylvie. Sylvie est elle aussi en phase terminal d'un cancer, et avec elle, ils sont les plus jeunes de l'étage. Ils font les 400 coups, jusqu'a ce que le père de Sylvie décide de mettre les ola. Alors la vie de Richard prend un tout autre gout, mais malgré tout, il est heureux (ou enfin presque)... Et puis il voit ses 18 ans arriver à grand pas, et il décide qu'il est tant pour lui de découvrir la vie, avant qu'on ne le lui la ôte. 

Je dois bien avouer que j'ai quand même un peu de mal avec ce roman... J'ai vraiment apprécié la plume de l'auteur, et sa manière de raconter l'histoire, mais je n'ai absolument pas réussi à m'attacher à Richard, il m'a même énervé plusieurs fois... Du coup, sans s'attacher au personnage principal d'un livre, c'est forcément difficile de l'apprécier à sa juste valeur. En dehors de Richard, j'ai adoré son oncle, qui fait son apparition à la moitié du roman environ, ainsi que sa grand-mère, Edward, la harpiste, et sa mère. Finalement, les deux personnages principaux du roman, à savoir Richard et Sylvie, ne m'ont pas vraiment touchés...

En dehors de ça, ce livre est une belle leçon d'espoir, et ça, ça fais vraiment du bien. Pourtant, on ne s'y attend pas vraiment... Au début, on rencontre un jeune garçon malade, qui à baissé les bras et qui attend simplement que la mort arrive... Et puis au fil des pages, Richard se reprend, et même si il ne se bat pour vaincre la maladie, il se bat vraiment pour profiter des derniers instants qui lui reste, et pour faire de sa courte vie un bon souvenir.

Au final, je suis assez mitigée pour ce livre... Je n'ai pas aimé les personnages principaux, mais en même temps, c'est une belle leçon, et j'ai quand même aimé les autres personnages ainsi que la vie qui s'organisait à l'hôpital. Je ne peux donc pas dire que je l'ai aimé, mais je ne peux pas non plus dire que je ne l'ai pas aimé.

6 commentaires:

  1. J'ai eu la même impression que toi avec ce livre, et personnellement il ne m'a pas marqué plus que ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà... Dommage, car je pensais vraiment qu'il allait beaucoup me plaire...

      Supprimer
  2. Je l'ai vu la première fois en librairie, cette couverture minimaliste me plait beaucoup ! Mais je ne crois pas avoir envie de me plonger dans une histoire comme celle-ci en ce moment....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis de ton avis pour la couverture. J'aime beaucoup le travail que fourni cette maison d'édition, je trouve juste les livres un peu cher (19€).

      Supprimer
    2. J'ai vite décroché avec ce livre, j'étais encore trop sous le coup de l'émotion avec Nos étoiles contraires, lol, ton avis me confirme mon non envie de le lire x)

      Supprimer
    3. Oui, c'est vrai que ça ressemble un peu mais... En moins bien en fait...

      Supprimer