samedi 27 juin 2015

{Chronique} Les promeneurs sous la Lune







Auteur : Zidrou et Mai Egurza
Edition : Rue de Sèvres
Collection : -
Date de parution : 18 mars 2015
Nombre de page : 70 pages
ISBN : 978-2-36981-105-3 








"Je suis un promeneur de la nuit, malgré moi. Un somnambule, si vous préférez. Vous croyez que je suis un cas à part, une exception ? Vous vous trompez. Regardez par la fenêtre et vous verrez : nous sommes des milliers, des millions ! Des milliers, des millions à nous croire éveillés alors que nous sommes, en réalité, les somnambules de notre propre vie."

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rue de Sèvres pour cet envoi, et plus particulièrement Coline, grâce à qui je découvre toujours des ouvrages géniaux. Je ne vais pas vous le cacher, cette BD est un véritable coup de coeur pour moi, je lui ai mis la note de 19, chose que je fais très rarement.

Dans cette BD, nous allons rencontrer Linh Yu, une chinoise qui vit des choses assez étonnante. En effet, pour la troisième fois, Napoléon Cavallo, un inconnu pour elle, se réveille dans son lit. Comment fait-il pour y entrer ? Linh pense d'abord à un pervers qui se chercherait des excuses, mais très vite, elle comprend que les intentions de cet homme ne sont pas mauvaises. Il est tout simplement somnambule. Mais pourquoi se réveille toujours dans son lit à elle, et pas dans un autre ? Linh veut résoudre ce mystère...

La première chose qui m'a attiré dans cette BD, ce sont les illustrations, et toute les planches plus belles les unes que les autres que nous pouvons y trouver. La dessinatrice à un talent fou, et c'est exactement ce type de coup de crayon que j'adore. Je me suis ensuite beaucoup attachée aux personnages, et principalement à Linh, petite femme de caractère qui sait ce qu'elle veut et où elle va. Sa voisine, une petite grand mère qui vit toute seule avec son chien est également un de mes personnages préféré, elle est d'une tendresse hors paires. J'ai moins aimé Napoléon, qui illustre parfaitement le stéréotype de l'homme macho.

Cette histoire est un mélange de pleins d'émotions. L'étonnement, l'agacement, la joie, la tristesse, l'incompréhension, l'amour, l'amitié, puis finalement la compréhension. Il est aussi bourré d'humour et de scènes atypiques, et je crois que c'est ce melting pot qui m'a fait tant l'aimé. Je l'ai dévoré, et en le finissant je n'ai eu qu'un seul regret : qu'il n'y ai pas de deuxième tome. 

De l'univers en passant par les personnages, du fond de l'histoire en passant par les dessins, cette BD est pour moi une petite pépite que tout le monde devrait avoir dans sa bibliothèque, alors si vous ne l'avez pas encore, je n'ai qu'un seul conseil à vous donner : foncez !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire