lundi 29 juin 2015

{Chronique} La décision







Auteur : Isabelle Pandazopoulos
Editions : France Loisir 
Collection : -
Date de parution : 2013
Nombre de page : 249 pages
ISBN : 978-2-298-09574-6








Un matin, Louise, excellente élève de Terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d'un enfant dont elle ne savait rien, qu'elle n'a pas attendu, encore moins désiré. Assaillie de questions, Louise, la jeune fille sans histoires, croit devenir folle. Pourtant, l'évidence est là : ce bébé de 3,3 kg, son fils. Comment l'accepter ? Soutenue par sa famille, ses amis et les professionnels qui l'entourent, Louise va découvrir la vérité et réapprendre à vivre.

Mon avis

C'est le synopsis de ce livre qui m'a de suite attiré. Les dénis de grossesses sont des phénomènes que je trouve très étranges, et le fait que ce livre en parle m'a de suite parlé, à moi aussi. J'hésitais à me lancer dans cette lecture après ma panne, mais j'ai finalement bien fait.

Nous allons découvrir l'histoire de Louise, élève sans problème de Terminale S qui, jusqu'à maintenant, réussi son année haut la main. Louise est plutôt bien entouré, que ce soit par ses amis, ou par sa famille. Un jour de cours, en plein cours de maths, Louise se sent pas bien. Elle demande à sortir et va aux toilettes pensant qu'elle allait vomir. Après quelques minutes d'absence, le délégué de classe est envoyé pour la surveillé. Sans réponse de la part de Louise, il alerte le personnel du Lycée, et c'est alors que tous ensemble, ils découvrent Louise, évanouie, un bébé sur le ventre. Comment cela a-t-il pu se produire ? Louise assure n'avoir couché avec personne, mais la vierge Marie n'est qu'une "légende"...

En premier lieu, je tiens à préciser que cette histoire relate le point de vue de plusieurs intervenant, chaque chapitre ayant un prénom différent. J'ai beaucoup aimé cet aspect, qui nous permet de ne pas juger quoi que ce soit, et d'essayer nous aussi de comprendre. Je ne me suis pas particulièrement attaché aux personnages de cette histoire, et c'est pour moi le seul point noir. Cependant, l'état de Louise est très bien écrit, et on peut parfaitement le comprendre, même si on ne s'attache pas à elle.

Je ne veux pas trop en dire sur ce roman, de peur de gâcher la surprise à celles et ceux qui ne l'ont pas encore lu, mais je peux juste vous dire que je ne m'attendais pas du tout à ça. J'ai été très surprise par l"histoire, ni agréablement, ni désagréablement (enfin si... Mais je ne vous en dirai pas plus), je peux juste vous dire qu'on ne voit rien venir.

Cette chronique est donc courte, mais ce livre m'a presque coupé le souffle. Ce n'est pas un coup de coeur, à cause des personnages que j'ai trouvé limpides, mais l'histoire en elle même vaut vraiment la peine d'être lue, alors je ne peux que vous conseiller de la découvrir par vous même.

samedi 27 juin 2015

{Chronique} Les promeneurs sous la Lune







Auteur : Zidrou et Mai Egurza
Edition : Rue de Sèvres
Collection : -
Date de parution : 18 mars 2015
Nombre de page : 70 pages
ISBN : 978-2-36981-105-3 








"Je suis un promeneur de la nuit, malgré moi. Un somnambule, si vous préférez. Vous croyez que je suis un cas à part, une exception ? Vous vous trompez. Regardez par la fenêtre et vous verrez : nous sommes des milliers, des millions ! Des milliers, des millions à nous croire éveillés alors que nous sommes, en réalité, les somnambules de notre propre vie."

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rue de Sèvres pour cet envoi, et plus particulièrement Coline, grâce à qui je découvre toujours des ouvrages géniaux. Je ne vais pas vous le cacher, cette BD est un véritable coup de coeur pour moi, je lui ai mis la note de 19, chose que je fais très rarement.

Dans cette BD, nous allons rencontrer Linh Yu, une chinoise qui vit des choses assez étonnante. En effet, pour la troisième fois, Napoléon Cavallo, un inconnu pour elle, se réveille dans son lit. Comment fait-il pour y entrer ? Linh pense d'abord à un pervers qui se chercherait des excuses, mais très vite, elle comprend que les intentions de cet homme ne sont pas mauvaises. Il est tout simplement somnambule. Mais pourquoi se réveille toujours dans son lit à elle, et pas dans un autre ? Linh veut résoudre ce mystère...

La première chose qui m'a attiré dans cette BD, ce sont les illustrations, et toute les planches plus belles les unes que les autres que nous pouvons y trouver. La dessinatrice à un talent fou, et c'est exactement ce type de coup de crayon que j'adore. Je me suis ensuite beaucoup attachée aux personnages, et principalement à Linh, petite femme de caractère qui sait ce qu'elle veut et où elle va. Sa voisine, une petite grand mère qui vit toute seule avec son chien est également un de mes personnages préféré, elle est d'une tendresse hors paires. J'ai moins aimé Napoléon, qui illustre parfaitement le stéréotype de l'homme macho.

Cette histoire est un mélange de pleins d'émotions. L'étonnement, l'agacement, la joie, la tristesse, l'incompréhension, l'amour, l'amitié, puis finalement la compréhension. Il est aussi bourré d'humour et de scènes atypiques, et je crois que c'est ce melting pot qui m'a fait tant l'aimé. Je l'ai dévoré, et en le finissant je n'ai eu qu'un seul regret : qu'il n'y ai pas de deuxième tome. 

De l'univers en passant par les personnages, du fond de l'histoire en passant par les dessins, cette BD est pour moi une petite pépite que tout le monde devrait avoir dans sa bibliothèque, alors si vous ne l'avez pas encore, je n'ai qu'un seul conseil à vous donner : foncez !

jeudi 25 juin 2015

{Chronique} Lux, tome 1, Obsidienne







Auteur : Jennifer L. Armentrout
Edition : J'ai lu
Collection : -
Date de parution : 17 Septembre 2014
Nombre de page : 378 pages
ISBN : 978-2-2900-7046-8








Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une soeur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre oeil la froide suffisance e Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?

Mon avis

Comme vous le savez sans doute si vous me suivez depuis un certain temps, j'ai eu une sorte de grosse panne de lecture qui à duré presque 3 mois. En réalité, je manquais de beaucoup de temps, et le peu de temps que j'avais pour moi, je ne le prenais pas pour lire. J'ai donc cherché un livre qui m'aiderai à me sortir de cette panne qui n'en finissait plus, et je me suis tourné vers le premier de tome de la saga Lux, dont j'avais entendu beaucoup de bien.

Dans ce roman, nous suivons l'histoire de Katy, qui, suite au décès assez brutal de son père, déménage avec sa mère dans un coin, comme elle le dit, paumé. Katy ne va pas très bien, on s'en doute, et elle n'espère pas grand chose de ce nouvel endroit. Passionnée de lecture, elle se réfugie dans sa chambre pour chroniquer les derniers livres qu'elle à découvert. Un jour, les voisins sonnent à la porte. Enfin... Presque. Elle rencontre alors Daemon, qu'elle trouve insupportable et méprisant. Très vite, elle ne va pas s'en faire un ami. Le problème, c'est que Daemon à une soeur jumelle, et que celle ci est adorable. Il va donc falloir à Kat arrondir les angles afin de garder une bonne relation avec cette dernière. Mais un mystère plane au dessus de la famille Black, et Kat va tout faire pour le découvrir...

Parlons d'abord des personnages. Même si elle est en second plan, j'ai adoré la mère de Kat, que j'ai trouvée très à l'écoute et très compréhensive, malgré ce qu'on pourrait croire au début du roman. Et bizarrement, j'ai moins aimé Kat, que j'ai trouvé trop centrée sur elle même, presque égoïste par moment. J'ai tout de même appris à l'apprécier avec ses défaut, et c'est la la force de l'auteur, nous faire aimer des personnages que l'on à commencé par détester, un peu comme dans la vraie vie. J'ai adoré la soeur de Daemon, que j'ai trouvé pleine de vie et de bonnes attentions. Et... J'ai adoré Daemon, malgré son côté détestable qu'il ne faut pas négliger.

Pour ce qui est de l'histoire et du roman en lui même, je l'ai vraiment beaucoup aimé. Comme beaucoup de personnes ayant commencé et ayant envisager de commencer cette série, j'ai eu peur de retomber dans du Twilight. Mais non, bien loin de la même.  Disons que c'est un Twilight beaucoup plus adulte, très bien écrit, très bien posé, dans lequel on se pose de véritables questions.

En quelques mots donc, pour ceux et celles qui n'auraient encore pas découvert cette saga, je vous la conseille vraiment très vivement. Ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est une excellente lecture. J'ai hâte de connaître la suite !

dimanche 21 juin 2015

{Chronique} Les chroniques de Spiderwick, l'intégrale








Auteur : Tony Diterlizzi & Holly Black
Editions : Pocket Jeunesse
Date de parution : 5 avril 2008
Pages : 468 pages


ISBN : 978-2-26818-201-0








Le livre qu'ont découvert Mallory et ses deux frères dans la vieille demeure de leur grand-oncle pourrait bien être dangereux et leur causer des ennuis... Un lutin les avait déjà prévenus dans Le livre magique, et la menace se concrétise : Simon disparaît dans les bois en suivant un étrange chat ; bientôt, il est retenu prisonnier avec d'autres animaux ! De leur côté, Mallory et Jared doivent lutter contre d'affreux gobelins : le jeune garçon a trouvé une lunette de pierre magique qui permet de rendre visibles ces horribles monstres !

Mon avis

Ce livre dormait dans ma PAL depuis un bon moment. J'avais tout d'abord acheté le premier tome de cette série dans leur ancienne édition, et je l'avais adoré. Les anciennes éditions étant très difficiles à trouver, j'ai préféré acheté cette intégrale à la couverture sublime, bien que les intégrales ne soient pas ma tasse de thé.

Nous rencontrons donc 3 enfants, issus de la même famille, Simon et Jared, les jumeaux, ainsi que Mallory, leur grande soeur. Après diverses histoires de famille, les enfants et leur mère emménagent dans la maison de leur grande tante. Assoiffés de découvertes, les enfants se lancent alors dans l'exploration de la maison, et ils y trouvent divers mystères. Les voilà donc embarquer dans de folles aventures, dont il ne ressortiront pas indemnes.

Parlons dans un premier temps de l'objet livre. Cette couverture et cette édition est vraiment splendide, autant par le livre en lui même que par la qualité de l'édition. A l'intérieur, le livre est truffé d'illustrations qui, elles aussi, sont vraiment très belles. En quelques mots, ce livre fait partie des plus beaux ouvrages que je possède dans ma bibliothèque.

Ce livre s'adresse plutôt à un jeune public, pourtant, j'ai adoré me plonger dans cette histoire. Je me suis beaucoup attaché aux personnages, surtout à Simon et Mallory. On retrouve tous les problèmes d'une fratrie, avec les conflits entre frères et soeur, mais le soutien aussi. Cette histoire est tellement travaillé, le monde dans lequel nous évoluons est vraiment très précis. Même si, je dois le dire, il y a quelques moments "à vide" durant lesquels je me suis un peu ennuyée, j'ai tout de même adoré découvrir cette histoire. Il y a un film qui est sorti il y a quelques années déjà que j'aimerai beaucoup découvrir aussi, je le ferai assez rapidement je pense.

En bref, pour tous les lecteurs qui aiment les aventures et l'imaginaire, je vous conseille vivement ce livre. Nous évoluons dans un univers remplis de fées, de gobelins et autres créatures de ce genre, et l'histoire est vraiment très passionnante. 

vendredi 19 juin 2015

{Chronique} Les carnets de Cerise, tome 3








Auteur : Joris Chamblain & Aurélie Neyret
Editions : Edition Soleil
Collection : Métamorphose
Date de parution : 13 novembre 2014
Pages : 86 pages








"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux."

Mon avis

Si vous me suivez ici depuis un moment, vous savez sans doute que j'adore cette série de BD. Sans grande surprise, j'ai adoré ce tome ci, encore plus beau que les autres à mon gout.

L'objet livre est magnifique, la couverture est dynamique, pleine de neige et d'hiver, avec même quelques détails argentés. La qualité de l'impression est indéniable, comme tous les livres des éditions soleil d'ailleurs. Les illustrations sont tout ce que j'aime, le coup de crayon est magnifique. Cette collection de BD est sans aucun doute une des plus belles que je possède, et peu importe le nombre de tome, je les achèterai tous sans exception.

Nous retrouvons donc Cerise, toujours aussi avide de découverte. Dans ce tome, Cerise à bien grandit, et elle avance doucement sur le chemin de l'adolescence. Entre conflits amicaux, conflits de famille, et recherche de soi, Cerise passe par des moments bien compliqués. Une fois encore, l'histoire est très émouvante, et pleine de joie et de tristesse en même temps. Un mélange de plusieurs émotions.

J'avais adoré les deux premiers tomes de cette saga, mais je crois avoir encore plus aimé celui ci. L'hiver est une saison que j'adore, et l'histoire de cette BD se passe en hiver, ce qui à sans doute influencer mon coup de coeur, mais l'histoire m'a fait versé plusieurs larmes.

Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous la conseille très vivement !

mercredi 17 juin 2015

{Blabla} Lire avec les plus petits #2


Livres cités :
♣ Maman, comment on fait les bébés ? | Soledad Bravi : L'école des loisirs, collection Loulou & cie.
♣ Maximiam | Dorothée de Monfreidi : L'école des loisirs.
♣ Max et les Maximonstres | Maurce Sendak : L'école des loisirs.
♣ Qui donc à vu passer le chat ? | Cédric Ramadier & Vincent Bourgeau : L'école des loisirs, collection Loulou & Cie.
♣ Ab et Cé | Matthieu Maudet : L'école des loisirs, collection Loulou & Cie.
♣ Le noir quart d'heure | Carl Nora & Emmanuelle Eeckhout : L'école des loisirs, collection Pastel