vendredi 27 février 2015

{Chronique} Peter Pan (BD)







Auteur : Loisel
Editions : Vents d'Ouest
Collection : -
Date de parution : 1990
Pages : 54 pages
ISBN : 978-2-8698-7577-1








Par une nuit d'hiver, assis sur de vilaines planches en bois à l'extérieur d'une maison, un petit garçon est plongé dans la lecture d'un livre de mythologie grecque. Il s'appelle Peter. Nous sommes à Londres, en 1887. Il fait un froid glacial. Soudain, un trait de lumière jaune vient terminer sa course sous son capuchon. Peter croit avoir capturé une étoile filante. En vérité, il s'agit d'une minuscule créature vivante. Une fée... ravissante, coquette et terriblement susceptible. Et quand cette fée jette une poignée de poussière dans les yeux du petit garçon, celui-ci se met à voler dans les airs, par-dessus les toits londoniens couverts de neige...

Mon avis

J'ai découvert cette bande dessiné grâce à Margaud () qui en parle assez souvent, et je ne regrette absolument pas de m'être procurer ce premier tome. 

Dans cette BD, nous allons rencontrer Peter, qui est un petit garçon assez solitaire et très malheureux. Il n'a jamais connu son père et sa mère est alcoolique. Pour embellir son quotidien, il raconte des histoires aux enfants qui se trouvent de l'autre côté de la barrière. Un jour, alors que sa mère l'a jeter à la porte, il croit avoir capturé une étoile filante. Mais cette étoile s'avère être en réalité une fée...

Nous avons donc ici l'histoire de Peter Pan que l'on connait, en version plus "adulte". Peter est un enfant écorché vif, malheureux, et solitaire. Il a une enfance très compliqué et essaie de l'embellir comme il le peut. Dans ce premier tome de cette histoire en 6 tomes au total, nous n'avons que le tout début de l'histoire, nous ne rencontrons pas encore le pays imaginaire.

Je ne suis pas une grande fan des dessins, ni des couleurs, et vous me direz que c'est l'élément principal d'une BD, mais en même temps, j'aime tellement la manière qu'a Loisel de raconter cette histoire que j'ai fais complète abstraction du coup de crayon. 

En quelques mots, j'ai beaucoup aimé l'histoire de cette BD même si les dessins m'ont moins plu. Je vais me dépêcher d'acheter la suite pour pouvoir découvrir cette histoire qui m'intrigue vraiment beaucoup.

jeudi 26 février 2015

{Chronique} The Nightmare before Christmas






Auteur : Tim Burton
Editions : Disney Press
Collection : -
Date de parution : 6 aout 2013
Pages : 48 pages
ISBN : 978-142317869-9







Jack Skellington, un épouvantail squelettique surnommé "Le Roi des citrouilles", vit dans la ville d'Halloween. En tant que maître de l'épouvante, Jack occupe ses journées à préparer la prochaine fête d'Halloween. Mais le terrible épouvantail, lassé de cette vie répétitive et monotone, décide de partir. C'est alors qu'il découvre la ville de Noël. Après cette aventure, il revient chez lui, avec une idée originale en tête : et si cette année, c'était les habitants de la ville d'Halloween qui allaient fêter Noël ?

Mon avis

Une deuxième chronique sur un livre de Tim Burton dans la semaine, ça veut tout dire. Je suis toujours aussi dingue de son univers, et L'étrange Noël de Monsieur Jack à bercer toute mon enfance. Je demandais à le regarder en boucle.

Evidemment, lorsqu'en fouinant sur le net je suis tombée sur cette édition, je ne me suis pas posée la question très longtemps, il me la fallait. Cet album, qui peut facilement ressembler à un album pour enfant, raconte l'histoire de Jack. Il est écrit et illustré par Tim Burton lui même, donc nous retrouvons vraiment l'univers du film. Inutile de vous résumer à nouveau cette histoire, je pense que tout le monde la connait, mais je tiens tout de même  préciser que ce livre est en VO. Comme il est pour enfant, le niveau est très accessible.

Je pense que ce livre est avant tout une pièce de collection pour les fans de Burton, il regroupe sa plume, son coup de crayon, et son talent de réalisateur. L'édition est vraiment splendide, j'avais même peur de l'ouvrir de peur de l'abimer. Je n'ai aucun reproche à faire à ce livre, des dessins jusqu'au texte, sous forme de poème bien souvent, jusqu'a l'objet en lui même, j'ai tout adoré.

Et je peux enfin le dire, après plusieurs semaines sans avoir de lecture coup de coeur, celle ci en est une. Pas tant pour l'histoire, que je connaissais déjà, mais pour tout le reste. Je vous recommande vivement ce livre si vous aimez Tim Burton, et vous pourrez le lire facilement avec des enfants si vous connaissez un peu l'anglais.

mardi 24 février 2015

{Chronique} La triste fin du petit enfant huitre







Auteur : Tim Burton
Editions : 10-18
Collection : -
Date de parution : 20 novembre 2008
Pages : 123 pages
ISBN : 978-2-264-04873-8









Fidèle à son univers d'une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d'enfants solitaires, étranges et différents, qui ne tarderont pas à nous horrifier, à nous émouvoir et à nous faire rire. Un livre pour l'enfant qui est en nous.

Mon avis

C'est une copine et ancienne collègue qui m'a fait découvrir ce livre le mois dernier, et je me suis tout simplement ruée dessus. Moi qui suis si attachée et si fanatique des films de Tim Burton, je en pouvais pas passer à côté de ce livre.

Ce livre est un recueil de plusieurs petites histoires, je pense même que l'on pourrait dire plusieurs petits poèmes. Evidemment, l'univers est très étrange et particulier, les histoires sont toute un peu macabres, glauques et bizarre, mais elles sont toute mignonne malgré tout, et pleine d'innocence. Il n'y a que Burton pour écrire des choses de ce genre, avec autant de délicatesse. 

Toute les histoires ou presque sont agrémentées des dessins de Tim Burton, et la encore, c'est un bonheur de retrouver le coup de crayon de L'étrange Noël de Monsieur Jack. En plus de sa plume et de son talent, Tim Burton à un très beau coup de crayon. C'est un artiste s'exerçant dans plusieurs domaines. La deuxième particularité de ce roman c'est sa "double langue". En effet, sur les pages de droite nous avons l'histoire en français, alors que sur la page de gauche nous l'avons en anglais. C'est un bon moyen de commencer la VO je pense, même si le vocabulaire n'est pas toujours simple.

En bref, les petites histoires de ce livre sont vraiment mignonne et macabres en même temps, et si vous aimez l'univers de Burton, vous aimerez forcément ce roman. Un petit bonheur !

lundi 23 février 2015

{Chronique} La BD est Charlie







Auteur : -
Editions : Collectif
Collection : -
Date de parution : 5 février 2015
Pages : 176 pages
ISBN : 978-2-344-00934-5








Du mercredi 7 janvier au vendredi 9 janvier 2015, une série d'attentats a été perpétrée en France : plusieurs artistes et collaborateurs de la rédaction du journal satirique Charle Hebdo, ainsi que des membres des forces de l'ordre et de la communauté juive, ont perdu la vie dans des circonstances tragiques.
En réponse, des dessinateurs de presse et auteurs de bande dessinée du monde entier ont réagi spontanément à ces événements. Emouvants, poétiques, humoristiques, violents, satiriques... environ 200 dessins ont été rassemblées dans un recueil intitulé La BD est Charlie : hymne à la liberté d'expression permettant de témoigner de l'incroyable solidarité artistique que ce drame à suscité.
A l'initiative du groupe BD du Syndicat National de l'Edition, cet ouvrage est réalisé au profit des familles des victimes des attentats. Il a été publié conjointement et solidairement par les maisons d'édition de bande dessinée françaises qui ont offert gracieusement leurs services.
L'intégralité des bénéfices de cette parution sera reversées aux familles des 17 victimes. Dessinateurs, éditeurs, diffuseurs offrent tous les droits et leurs services, imprimeurs, papetiers, distributeurs travaillent à prix coutant.

Mon avis

Je ne sais même pas par où commencer pour parler de cet oeuvre tellement elle est riche, belle, significative, libératrice, incroyablement drôle, culturelle, rempli de piété, d'amour, d'amitié, de haine et de révolte.

Ce livre est donc un recueil de plusieurs dessins ayant été réalisé après les attentats du 7, 8 et 9 janvier 2015, en hommage aux victimes. Au delà de la beauté du geste, c'est aussi un cri du coeur de la part des dessinateurs. On ne leur volera pas leur liberté d'expression. Cavana, le cofondateur du journal Charlie Hebdo nous écrit quelques lignes au tout début du livre, et il dit quelque chose qui est incroyablement vrai et vérifié dans ce livre, "l'humour n'est qu'un petit donner de leçons, un moraliste châtré". Je crois qu'à elle seule, cette phrase résume tout le livre.

Je ne vais pas revenir sur les attentas en aux même, qui m'ont énormément touchés comme la plupart des français, je vous avais écris un article pour vous donner mon point de vu et je vous propose d'aller le lire si vous êtes intéressés (). 

Je vais plutôt vous parler des nombreux dessins que l'on trouve ici. Je ne vais pas vous en montrer quelques uns dans cet article, j'en parlerai dans ma vidéo bilan au début du mois prochain, mais ce que j'ai aimé, c'est la diversité des dessinateurs. On trouve des hommes, des femmes, des français, des américains, des anglais, ... On a donc pu avoir plusieurs points de vue, plusieurs regard sur cette monstruosité.

En quelques mots, et parce qu'il est difficile de parler de ce livre, je vous invite très vivement à aller l'acheter. Ce ne sont que des dessins, donc pas de lecture, mais 10€ pour un hommage aussi beau, c'est presque dérisoire. Et n'oublions pas que l'intégralité des bénéfices sera reversé aux familles des victimes. Nous sommes tous Charlie, aujourd'hui et demain.

vendredi 13 février 2015

{Chronique} Le livre de Perle








Auteur : Timothée de Fombelle
Editions : Gallimard
Collection : -
Date de parution : 6 novembre 2014
Pages : 297 pages
ISBN : 978-2-070-66293-7







Il vient d'un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus. Son grand amour l'attend là-bas, il en est sûr. Pris au piège de notre Histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour ?

Mon avis

Autant ne pas faire durer les choses, je n'ai pas échapper à la règle avec ce livre que j'ai tout simplement adoré. Ce n'est pas un coup de coeur, mais ça s'en approche vraiment.

Dans ce livre, nous retrouvons deux histoires mêlées l'une à l'autre. Tout d'abord, nous découvrons un monde de fée dans lequel nous comprenons très vite qu'il y a beaucoup de tension, puis nous découvrons notre monde, le monde des Hommes dans lequel Joshua à été envoyé. Ce livre est vraiment très difficile à résumer, est ce parce que je l'ai tant aimé et que je n'arrive pas à en parler ? Nous allons découvrir Joshua et sa mémoire qui revient, Joshua qui part à la conquête d'un monde en lequel les hommes ne croient plus, de son monde à lui. Et il va consacrer sa vie entière à la recherche de ce monde perdu.

Par où commencer pour parler de ce livre ? La plume de l'auteur tout d'abord, qui est incroyablement fascinante. J'ai eu l'impression de lire un très long poème, et même mieux, j'ai eu l'impression qu'on me lisait un très long poème, devant un feu de cheminée, blottie sous un plaid en hiver. Un bonheur absolu. Il n'y a aucune zone d'ombre à cette plume, qui est sans conteste une des plus belle que j'ai pu découvrir jusqu'ici.

Pour ce qui est des personnages, même si on en rencontre plusieurs au long de ce livre et qu'ils ont tous une personnalité bien à eux, parfois même très attachante, je vais me concentrer sur Joshua. Joshua qui m'a fais rêver, par ses mystères, par sa douceur aussi, par sa profonde solitude et son incontestable tristesse. Un Joshua qui me ressemble, par sa réserve et par ses mystères, un Joshua que j'adorerai avoir sur Terre. J'aurai pu lire l'auteur nous parler de lui pendant encore une tonne de pages...

Et puis l'histoire est tellement inédite qu'elle en est magnifique. Enfin un sujet et une trame que nous n'avons pas encore vu, lu, revu et relu ! Certains ont reprochés à ce livre son manque de longueur, ce n'est pas pour moi un défaut puisque ça nous permet de rester sur cette fin, que l'on aurai espérer voir arriver moins vite. Un petit gout de "reviens-y" qui nous permet d'imaginer tous les scénarios possible.

En quelques mots, vous l'aurez compris, j'ai aimé ce livre. Je ne l'ai pas juste adoré, je l'ai aimé. Et je le recommande vraiment à tout le monde.

mercredi 4 février 2015

[Book Haul] Janvier 2015


Livres cités :
• Fantoccio - Gilles Baraqué
• Bébés chouettes - Martin Wadell & Patrick Benson
• Au revoir Adélaïde - Geneviève Casterman
• Le livre qui dort - Ramadier & Bourgeau
• Tobis Lolnes, tome 1, La vie suspendue - Thimothée de Fombelle
• Souvenirs perdus, toma 1, étrangère - Samantha Bailly
• Coup de gigot et autres histoires à faire peur - Roald Dahl
• Mathilda - Roald Dahl
• Sacré sorcière - Roald Dahl
• Le petit Nicolas - Sempé et Gossini
• Le petit Nicolas et les copains - Sempé et Gossini
• Les vacances du petit Nicolas - Sempé et Rossini
• Le gentil petit diable et autres contes de la rue Brocca - Pierre Griparri
• Lettre de Mon Moulin - Alphonse Daudet
• Tim Burton - Mark Salisbury
• La triste fin du petit enfant huitre - Tim Burton
• The Nightmare before Christmas - Tim Burton
• Demain j'arrête - Gilles Legardinier
• Les étoiles de Noss Head, tome 1, Vertige - Sophie Jomain
• Deux secondes de trop - Rachel Joyce
• Gardiens de cités perdues, tome 2, Exil - Shanon Messenger
• Les carnets de Cerise, tome 3, Le dernier des 5 trésors - Joris Chamblain & Amélie Neyret
• Peter Pan, tome 1 - Loisel