vendredi 9 janvier 2015

Je suis Charlie



J'ai eu du mal. J'ai eu du mal à me décider à rédiger cet article. Et même en m'y mettant, je pense avoir du mal à trouver les mots. Je suis infiniment triste, déçue, et même salit par la race humaine. Je ne condamne ici aucune religion, et je préférerai ne pas avoir à entrer dans ce genre de débat, mais je sais aussi que beaucoup de personne ont du mal à comprendre...

L'attentat qui a été commis le 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo est d'une monstruosité sans nom. Mais s'il vous plait, je vous en conjure, ne confondez pas tout... Il n'y a aucune religion à mettre en cause, mais seulement l’incommensurable folie de deux hommes. J'aimerai juste rappelé qu'Hitler était catholique, croyant et très pratiquant. Méditez bien ceci, car reprenez-moi si je me trompe, mais depuis les horreurs que ce dernier à commise, nous n'avons jamais associé les Nazis aux Catholiques. Alors, s'il vous plait, s'il vous plait... N'associez pas les musulmans et les terroristes. Ne mettez pas tout le monde dans le même sac. Sachez faire le tri dans les informations que les médias veulent bien vous donnez, sachez penser avec votre esprit, et non avec celui de votre entourage. LES MUSULMANS NE SONT PAS TERRORISTES, LES TERRORISTES NE SONT PAS MUSULMANS. L'humanité me dégoûte.

Au delà de tout ce débat, je voudrai aussi vous rappelez que nous vivons dans le pays des droits de l'homme, qu'une Constitution à été écrite en 1791 dans laquelle on nous expliquait que tout Citoyen ayant des droits, à aussi des DEVOIRS (A quand le retour de l'éducation civique dans les écoles ?). Nous sommes aujourd'hui en 2015, et trop de gens l'oublie. Notre pays est libre, nous sommes libre d'écrire, libre de crier, libre de parler, libre de chanter, libre de danser, libre de DESSINER, libre de PENSER. A tous ceux que cela dérange, peu importe vos origines, peu importe votre couleur de peau, peu importe votre nom, votre titre, votre statut dans l'échelle sociale, allez-vous en. Allez chercher le bonheur ailleurs, et laissez nous vivre en paix. Je suis navrée de voir qu'en 2015, il existe encore des "personnes" (et je met des guillemets car je ne suis pas sûre de pouvoir qualifier ces "personnes" de quoi que ce soit de vivant) capable de tuer avec une telle violence pour une simple histoire de coup de crayon. L'humanité me dégoûte.

Croyez-vous très sincèrement que votre Dieu, une fois encore qu'importe son nom, va vous accueillir les bras ouvert et vous offrir les clés du paradis ? Croyez-vous que c'est cela, être fidèle à son Dieu et à sa religion ? Et puis au nom de qui, au nom de quoi commentez-vous de tels actes ? Aucun Dieu, aucun combat, aucune guerre ne mérite d'être nommé quand il s'agit de tuer. L'humanité me dégoûte.

Alors maintenant, réfléchissez bien. Vous êtes sortis dans les rues, vous avez marché au nom de notre liberté, vous avez prôner "Je Suis Charlie" pour que plus jamais la liberté d'expression soit condamné. CONTINUEZ. CONTINUONS. Ne laissons pas Marine Lepen pour ne pas la citer, profiter des assassinats de tous ces gens en écrivant, quelques heures seulement après les meurtres "Je veux offrir aux Français un référendum sur la peine de mort. A titre personnel, je pense que cette possibilité soit exister." (@MLP_officiel). Ne laissons pas le FN se frotter les mains, et trinquer à leur prochaine victoire. Car au delà des assassins, il y a d'autres personnes à condamner. Tous les commentaires, odieux, qui ont été écrit sur les réseaux sociaux, les actes et les paroles de personnes racistes, radicales, qui ne valent finalement pas mieux que les assassins eux même. Ce sont des radicaux qui condamnent des radicaux. L'humanité me dégoûte.

Et je pourrai en écrire, encore et encore, et même si ce n'est pas le lieu, il est important pour moi de vous faire part de mon ressenti, car c'est nous qui allons payer les frais. Ne vous vengez pas ! Soyez pacifistes, faite du bruit avec votre silence, installons nous dans les rues, et ne les quittons plus, sans violence, sans écart, juste pour montrer que nous sommes toujours debout. 

Je présente mes condoléances à tous les proches des victimes, et je les présente également à la France entière. Car Cabu, Charb, Honoré, Wolinski et Tignous étaient nos amis. Car Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Elsa Cayat, Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad et Michel Renaud ne méritaient absolument pas ces actes de barbarie. J'ai également une pensé toute particulière pour la mère des assassins, car avoir mis au monde deux monstres doit être un lourd fardeau à porter.

L'humanité me dégoûte.

Et évidemment, Je suis Charlie. Nous sommes tous Charlie. Notre avenir en dépend. 

5 commentaires:

  1. C'est un très beau message que tu fais passer ici. Prenons garde aux amalgames... Je dois dire que je suis très impressionnée par les manifestations de solidarités qui jaillissent, pas seulement dans toutes les villes de France mais dans tous les pays du monde. La bannière "Je suis Charlie" est exposée à New-York. On chante la Marseillaise en Australie. Tous les drapeaux sont mis en berne.
    C'est justement ces actes là qui me font dire que l'humanité ne me dégoûte pas. Je ne sais pas si c'est mon statut d'étudiante en philo qui parle, mais il ne faut pas confondre la folie qui a germé dans l'esprit de certains avec des milliards d'autres. Partout il y a des hommes t des femmes qui chacun avec leurs moyens se battent pour la tolérance et la liberté... Il n'y a pas de mal dans l'être humain à la base, seulement dans l'individu. Que notre colère se dirige vers les coupables et tous les facteurs ayant poussé à une telle horreur, à une telle folie, à une telle barbarie.
    Je suis tellement d'accord avec toi, ne confondons pas justice avec vengeance... Et surtout prenons garde aux messages du FN'haine, car leurs méthodes sont justement d'instrumentaliser les peurs. Ne nous laissons pas avoir...
    Comme toujours, ton blog est exceptionnel, et partager sur cette actualité est un beau message, ça prouve que jamais la terreur ne nous fera taire.
    Je te fais d'énormes bisous
    Nous sommes Charlie :)

    RépondreSupprimer
  2. Tellement vrai ce que tu dis!! Ça me rend dingue de voir que certains ont été se venger avec une débilité sans nom, et ont été écrire des slogans nazis et des croix gammées dans un lieux de culte musulmans, sans parler des autres aggressions c'est FOU comme le monde dans lequel nous vivons!

    RépondreSupprimer
  3. C'est un texte magnifique. Pour les familles et amis des victimes innocentes de ces attentats inadmissibles, comme toi et beaucoup d'autres, je suis Charlie. Ne laissons pas la liberté d'expression être bafouée de la sorte.

    RépondreSupprimer
  4. Je te rejoins en tout point ... Je suis dégoutée, brisée par les propos que je peux lire partout. Et c'est bien le pire, ce Partout. Car les gens ne se cachent plus, le disent haut et fort. Ils mélangent tout, stigmatisent une communauté qui n'a rien demandé. Une communauté qui se sent obligée de se justifier et de prendre ses distances avec ces actes de barbarie, car elle se sent menacée dans un pays qui est tout autant le leur que le nôtre.
    Nous sommes tous français, nous sommes tous égaux, nous sommes tous Charlie.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai préféré faire une pause sur mon blog, car je ne trouvais pas les mots... C'est important que cet événement reste dans nos mémoires à tous. Je suis Charlie.

    RépondreSupprimer