jeudi 29 janvier 2015

[TAG] Le TAG du code de la route

J'ai été tagué récemment par Les livres d'une vie () pour répondre au TAG qu'elle à elle même créer durant ses vacances bloguesques (??). Je tenais à remercier la miss d'avoir pensé à moi, et je suis ravie de répondre à ce TAG et ainsi de le faire connaitre. Je l'ai trouvé très original, et je n'ai absolument rien préparé (à vrai dire, je n'ai lu que les 3 premières questions, ça risque donc d'être assez drôle).

Le principe est simple, nous allons avoir 15 panneaux du code de la route, et chaque panneau va avoir un lien avec un ou plusieurs livres. Nous allons donc devoir répondre aux questions... Je précise que je ne TAG qu'une seule personne, ma jolie Nina (), mais que tous ceux et celles qui veulent le faire sont invité à me partager leur lien en commentaire. Let's go !



1. Parking : Combien de livre as-tu dans ta PAL ?

J'ai un peu honte de vous dire ça, puisque je m'étais promis de ne jamais dépasser le barre des 50 livres, mais je suis actuellement à 74 livres, et j'en attends 10 que je dois recevoir dans la semaine...







2. Limitation de vitesse : Quelle limite donnes-tu à ta PAL ?

Du coup, je ne lui en donne plus vraiment... Juste, je m'interdis formellement d'aller au de la de 100 livres, et j'aimerai beaucoup la faire baisser à 50 d'ici les semaines à venir...






3. Route prioritaire : Quel livre est ta prochaine priorité ?

Je dois lire un SP, Fantoccio, une réécriture du conte de Pinocchio qui me fait vraiment très envie.





4. Réservé aux camions : Quel pavé liras-tu prochainement ?

Le prochain vrai pavé que je lirai serai sans aucun doute le quatrième tome d'Harry Potter.





5. Réservé aux bus : Un livre que tu réserve pour une période spéciale ?

Je pense me réserver le deuxième tome de Miss Peregrine pour la période d'Halloween.







6. Stop : Un livre que tu as abandonné ?

Le premier tome de La Ronde Des Saisons, malheureusement... Ce livre n'a pas fonctionné avec moi...








7. Issue de secours : Un livre que tu as arrêter mais que tu vas reprendre pendant une autre période ?

La, je sèche... Je ne crois pas en avoir...








8. Sens interdit : Quel genre de livre ne t'attire pas spécialement ?

Tous les livres qui traitent de la religion... Je ne suis pas croyante, et ce sujet ne m'attire vraiment pas du tout.







9. Fin d'interdiction : A quel genre de livre donneras-tu ta chance cette année ?

Je vais m'essayer aux Thriller, que je n'ai encore jamais lu (honte à moi, je sais ;) ).






10. Feu tricolore : Un livre qui t'a fais passer par plusieurs émotions ?

Il y en a tellement... Je dirai "J'aurai préféré vivre" de Thierry Cohen, pour ne pas citer un livre dont tout le monde parlerai.






11. Rond point : Un livre qui t'a fais tourner en rond ?

Je parlerai de la saga Muchachas... Je suis pourtant une fan de Pancol, mais cette saga la m'a ennuyé au plus haut point...







12. Route à double sens : Un livre que tu as aimé et détesté à la fois ?

Je citerai plutôt un genre, les témoignages... Notamment "Ne le dis pas à maman" et sa suite, ainsi que "La Consolante", qui sont deux livres qui m'ont touchés, mais que j'ai trouvé horrible en même temps.




13. Hôtel : Quel livre t'a volé ton sommeil ?

Il y en a plusieurs, mais le premier livre qui m'a volé mon sommeil est Twilight, mais je l'ai lu bien avant qu'il ait tout le succès qu'il à eu, et je n'ai absolument pas honte de dire que cette saga est une saga coupe de coeur pour moi.





14. Monument historique : Le livre qui est pour toi un monument (un perle, un bijou) ?

Ces questions sont tellement difficiles ! Je dirai la saga Harry Potter, pour ne pas faire dans l'originalité. Mais pour moi, c'est une saga que tout le monde devrait lire...





15. Autoroute : Qui TAG-tu ?

Toutes les personnes qui passeront par la ;)

mercredi 28 janvier 2015

[Blabla] Réorganisation sur le blog !

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd'hui dans un article "blabla" pour faire un peu le point. Comme vous le savez sans doute si vous venez régulièrement ici, j'ai repris le travail début janvier, et c'est vrai que c'est très prenant. J'adore ce que je fais, et je ne veux surtout pas que le blog ait une influence sur mon travail, ni que mon travail ait une influence sur le blog.

Je vais donc devoir réduire le rythme des articles, et des vidéos. Je vous postais un article par jour, dont une vidéo le mercredi, et une le samedi, et c'est vrai que c'est énormément de travail. En plus de ça, et je n'ai pas assez de vocabulaire pour vous remercier suffisamment, vous êtes de plus en plus nombreux ici, et je tiens vraiment à répondre à chacun de vos commentaires. Je passais au moins 3 heures tous les jours à travailler sur le blog, encore plus de temps quand il s'agissait de filmer, monter, et poster des vidéos.

Les choses vont donc changer un peu, mais c'est vraiment afin de garder cette proximité que nous avons. Nous approchons des 2000 abonnés sur Youtube, et c'est énorme. Il y a eu presque 25000 visites sur le blog en un an et demi, et je ne vous parle même pas des quelques 1300 commentaires que vous m'avez laissé. Bref, ce ne sont que des chiffres, et je ne peux chiffrer ce que vous m'apportez, ce qui représente un milliard de fois plus que ce que vous imaginez. Et je ne veux surtout pas perdre cette complicité que nous avons.

Du coup, les weekends seront aussi des weekends sur le blog. Il n'y aura plus d'article ni de vidéo les samedis et les dimanches (sauf cas de force majeure où j'ai un truc super important à vous dire - ou un truc qui sert à rien, aha). En bref, il y aura 4 articles par semaine et une vidéo. Je continu les "C'est lundi que lisez-vous ?" donc vous trouverez trois articles divers, aussi bien des chroniques, que des TAG, ou que tout autre chose.

Ce nouveau programme commence dés aujourd'hui (ok, je n'ai pas de vidéo à vous poster aujourd'hui, mea culpa, mais je me rattraperai, promis) mais il n'est pas bloqué. Si je veux vous poster deux vidéos dans la semaine, ou 5 articles, ou que sais-je encore, je le ferai, ne vous inquiétez pas ! J'allège juste un peu mon programme afin de pouvoir profiter de mes weekends.

J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop, et je vous retrouve donc dés demain pour de nouvelles super aventures.

Je vous aime <3

mardi 27 janvier 2015

[Chronique] Retrouver le petit frère







Auteur : Gisèle Bienne

Edition : L’école des loisirs

Collection : -
Date de parution : 11 février 2015
Pages : 187 pages

ISBN : 978-2-211-10782-2








Comme elles en ont l’habitude, Emma et sa sœur Sophie vont promener leur petit frère le long de la route, vers l’étang et la forêt. « On va voir les canards, lui disent-elles, on revient dans cinq minutes. » Mais à leur retour, elles ne trouvent qu’une poussette vide. Et une seule chaussure de leur frère.
Où est-il passé ? Que s’est-il passé ?
Les questions se bousculent dans la tête d’Emma. Mais les recherches, les appels à témoins, les invocations ne donnent rien. Les certitudes d’Emma se fissurent et le doute s’insinue en chacun : ses amies, ses parents, sa sœur. Comment se construire alors et traverser les jours, les mois, les années, au-delà de cette disparition ?
Contre l’oubli, contre le silence et contre les soupçons, Emma fait tout pour préserver le dialogue avec celui qui n’est plus là, animée par l’espoir, fou peut-être, de le retrouver…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition pour cet envoi. Je suis toujours aussi enchantée de collaborer avec vous. Coline m’avait prévenu que ce livre me plairait, étant donné ma peur de l’abandon. Et elle ne c’était pas trompée.

Nous allons rencontrer Emma, qui est la narratrice de ce roman. Emma à une petite soeur, Sophie, et un petit frère, Odilon. Les deux soeurs ont pour habitude d’emmener leur frère en balade après l’école. Un soir comme les autres, elles décident donc de partir avec Odilon. Alors qu’elles vont voir les canards, elles s’éloignent quelques secondes de la poussette, et quand elles reviennent, Odilon n’y est plus. Elles vont donc devoir expliquer à leur parents, à la police, et à des médecins ce qui c’est passé, et vont devoir apprendre à vivre avec cette absence, en espérant un jour le retrouver.

J’ai d’abord été captivée par ce roman, j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur et les nombreuses références à divers poèmes. Je me suis vraiment beaucoup attachée aux personnages, et surtout à Emma. J’ai eu plus de mal avec Sophie, que j’ai trouvé plus fourbe et presque méchante par moment. J’ai aussi trouvé le comportement des parents exemplaire, ils ont parfaitement su gérer la disparition de leur plus petit en le faisant ressentir que très peu aux plus grande.

Vers le milieu du roman, j’ai cependant eu plus de mal. Je trouvais que l’auteur se répétait et qu’on tournait un peu en rond. Les filles vont mal, et on s’en doute, la famille est déchirée et à vraiment du mal à sortir la tête de l’eau. Mais j’ai trouvé certains passages trop longs. 

J’ai été très agréablement surprise par la fin, bien qu’elle puisse paraitre un peu trop « facile ». J’ai aimé la maturité d’Emma, j’ai aimé beaucoup de détails que je ne peux pas exposer ici au risque de vous spoiler. En quelques mots, j’ai passé un assez bon moment avec ce livre, avec juste un petit passage « moins bien » au milieu (mais rassurez-vous, c’est le cas pour beaucoup de livre).

Je vous le recommande vivement, si vous aussi vous craignez l’abandon, ou si vous y avez été confronté un jour. D’ailleurs, même si ce n’est pas votre cas, je vous le recommande également.

jeudi 22 janvier 2015

[Chronique] Comics Walking Dead, tome 1








Auteur : Robert Kirkman & Charlie Adlar
Edition : Delcourt
Collection : -
Date de parution : 6 juin 2007
Pages : 142 pages
ISBN : 978-2-7560-179-8








Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus.
Mais il errent à la recherche des derniers humains pour s'en repaître. Il n'a alors plus qu'un idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu'ils soient rescapés de ce monde devenu fou. Un monde où plus rien de sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut : survivre à tout prix.

Mon avis

Ces comics me faisaient envie depuis longtemps, et j'ai été fortement incité par l'avis de plusieurs amies (Nina), collègue (Camille la Magnifique), blogueuses (Malorie) pour le lire. En faisant un tour chez Gibert, je suis tombé dessus, en parfait état et pour presque 2 fois moins cher que son prix de base.

Il faut tout d'abord savoir que je suis une fan inconditionnelle de la série, et que c'est d'ailleurs la série qui m'a fait découvrir la BD. J'avais donc beaucoup d'attente de celle ci, souhaitant qu'elle soit au moins aussi bien que la série. Nous allons donc retrouver Rick, à l'hôpital. Il va vite comprendre que plus rien ne sera comme avant et va tenter de s'échapper de cette ville, pour aller retrouver sa femme et son fils à Atlanta (en tout cas, il pense qu'ils sont la bas). Rien ne change par rapport à la série, et même si on pourrait croire que je suis déçue, ce n'est pas du tout le cas.

Je sais que dans les tomes suivants, l'histoire est un peu différente de la série, et la non plus, ça ne me pose pas de problème. Au contraire même, ça me permettra de découvrir une autre histoire. Le seul hic de ce premier tome, et c'est juste personnel, c'est qu'il n'y a pas Daryl et que c'est mon personnage préféré de la série. 

J'ai beaucoup aimé les dessins, les acteurs ressemblent vraiment aux personnages du comics, et c'est bien plaisant. En quelques mots, vous l'aurez compris j'ai vraiment adoré ce comics, et je vous le conseille vivement si vous aimez ce genre de scénario. J'ai d'ailleurs vraiment très hâte de pouvoir me plonger dans la suite.

mardi 20 janvier 2015

[Les sorties que j'attend] Février 2015



Sortie le 4 février de Dépendance Day, écrit par Caroline Vié, aux éditions J.C. Latès.

"Je me laisse tomber sur un banc, le souffle court. Je ne sais plus où je suis. A Paris. Dans une rue. Elles se ressemblent toutes. J'ai rendez-vous. Je suis perdue. Je tente de me calmer. La respiration abdominale n'a pas été inventée pour les caniches, comme dirait ma copine Véronique. Inspirer. Expirer. Je me répète la date, mon nom, celui de mon mari, de ma meilleure amie et du président de la République. Commence à m'apaiser. Ce n'est pas pour aujourd'hui. Ca n'a pas encore commencé. Je me suis juste égarée. Non, ce n'est pas pour maintenant. La malédiction qui a abattu ma grand-mère et ma mère ne m'a pas encore frappée."
Elles d'apellent Lachésis, Clotho et Morta, comme les Trois Parques. Elles filent leurs propres vies, entre joies familiales et blessés d'adultère : l'oubli, la folie, la perte de soi - ce qu'on appelle aujourd'hui Alzheimer. Clotho a dû enfermer Lachésis. Morte, la narratrice, sait qu'un jour elle devra à son tour enfermer Clotho. De mère en fille, le même amour, la même impuissance.

Sortie le 5 février du 5ème tome de Beautiful, Beautiful Beloved, écrit par Christina Lauren, publié chez Hugo & Cie





Comment Max et Sara, le coupe sexy, coquin et un brin exhibitionniste de Beautiful Stranger, va-t-il concilier vie de famille et jeux de séduction et de plaisir ? Max et Sara, le couple d'amoureux de Beautiful Stranger qui affectionne les photos sexy, vient d'avoir un bébé. Cette nouvelle étape dans leur vie conjugale risque de changer un peu la donne... Trouveront-ils le temps d'élever un enfant, tout en s'adonnant à leurs jeux coquins favoris ? Parions que leurs fidèles amis se porteront volontaires pour leur faciliter la tâche. Les personnages favoris de la série de Beautiful Bastard seront tous au rendez-vous.

Sortie le 11 février de Jeu d'innocence, écrit par Jennifer L. Armentrout, publié aux éditions J'ai Lu.











Depuis longtemps, Teresa est amoureuse de Jase, le meilleur ami de son grand frère. Mais du jour où ils s'embrassent, Jase ne lui adresse plus la parole. Pour couronner le tout, elle vient de mettre fin à une relation très destructrice et une blessure menace sa carrière de danseuse.






lundi 19 janvier 2015

[C'est lundi, que lisez-vous ?] Semaine du 12 au 19 janvier


Lectures passées



Il m'a retrouvée, j'ai dû fuir à nouveau et quitter Toulouse.
Je me suis réfugiée à Paris, auprès d'Hugo, le seul qui connaisse mon enfance torturée. J'y ai rencontré Ethan, homme de pouvoir, séduisant et mystérieux. Immédiatement attirés l'un par l'autre, nous avons entamé une relation physique, dictée par des règles strictes, afin de gérer notre besoin mutuel de domination.
Sera-t-il l'homme qui m'éveillera à l'amour ?









Chronique en ligne sur le blog : 


« Je suis au pain », c’est le mot banal que trouve Pauline sur la table en se levant ce matin-là.Tout dans son corps lui crie que quelque chose ne va pas. D’abord, on ne met pas autant de temps à aller chercher le petit déjeuner. Et puis, il y a Émilien qui ne se lève pas. Et qui une fois sur la plage flirte avec le danger.
Vingt et une heures, c’est le temps que va mettre la mère de Pauline et d’Émilien pour revenir ; vingt et une heures c’est aussi le moment charnière où une jeune fille pleine de doutes apprend à faire confiance à la vie. 








Chronique en ligne sur le blog : 


Lecture en cours


Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus.
Mais il errent à la recherche des derniers humains pour s'en repaître. Il n'a alors plus qu'un idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu'ils soient rescapés de ce monde devenu fou. Un monde où plus rien de sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut : survivre à tout prix.





J'ai encore du mal à me positionner sur ce comics étant donné que je viens tout juste de le commencer. Cependant, étant une fan inconditionnel de la série, et après avoir eu plusieurs recommandations, conseils, et autres avis sur ces BD, je suis à peu près sûre de passer un bon moment. Seul bémol, il y a énormément de tome (21 pour le moment) à hauteur d'une quinzaine d'euros par livre... Dommage, étant donné qu'en 30 minutes à peine, ces comics seront terminés.



Lecture à venir


dimanche 18 janvier 2015

[Chronique] Vingt et une heure







Auteur : Hélène Duffau
Edition : L'école des loisirs
Collection : -
Date de parution : 28 janvier 2015
Pages : 126 pages
ISBN : 978-2-211-21434-6








« Je suis au pain », c’est le mot banal que trouve Pauline sur la table en se levant ce matin-là.Tout dans son corps lui crie que quelque chose ne va pas. D’abord, on ne met pas autant de temps à aller chercher le petit déjeuner. Et puis, il y a Émilien qui ne se lève pas. Et qui une fois sur la plage flirte avec le danger.
Vingt et une heures, c’est le temps que va mettre la mère de Pauline et d’Émilien pour revenir ; vingt et une heures c’est aussi

le moment charnière où une jeune fille pleine de doutes apprend
à faire confiance à la vie. 

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les éditions L'école des loisirs pour la confiance qu'ils accordent à mon travail en me permettant de découvrir certains ouvrages en avant première. J'ai de suite été attirée par ce synopsis, étant donné que petite, l'abandon était une de mes plus grande peur. J'avais cependant peur de m'ennuyer pendant cette lecture, et ça n'a pas du tout été le cas.

Ce livre est raconté par Pauline, jeune fille de 13 ans, qui va nous narrer une journée de sa vie. Pauline se lève un matin, et trouve un mot de sa mère lui disant qu'elle est parti chercher su pain. Elle commence donc sa journée comme elle à l'habitude de le faire, trouvant tout de même que son petit frère, Emilien, tarde à se lever. Finalement, le frère et la soeur décident de partir jouer sur la plage, mais malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme prévues... En plus de certains imprévus, Pauline égrène les heures qui passent sans sa mère et commence à très sérieusement s'inquiéter.

J'ai été très agréablement surprise par la plume de l'auteur, c'est d'ailleurs la première chose qui m'a marqué en lisant ce livre. D'une douceur incroyable, on a presque l'impression de lire un poème de 126 pages. J'ai rarement été aussi rapidement subjuguée par une plume, et cet élément constitue à mon sens le plus bel atout du livre. 

J'ai aussi beaucoup aimé les personnages, aussi bien Pauline, que j'ai trouvé très mature et très intelligente, qu'Emilien, petit frère taquin qu'on aurait tous et toutes voulu avoir. Pauline est un personnage qui à vraiment la tête sur les épaules, et ça fais plaisir à voir. On suit dans ce roman toute ses réflexions personnelles, et j'ai beaucoup aimé sa personnalité.

Je n'ai pas vraiment trouvé de défaut à ce livre, il y a seulement quelques rares longueurs que l'auteur aurait peut être pu éviter, mais l'écriture est tellement de qualité que l'on prend plaisir à lire toutes les lignes de ce livre. C'est une très belle histoire, très courte, que je conseille vraiment à tout le monde, aussi bien aux jeunes qu'aux moins jeunes, avec peut être plus d'appui pour le faire lire à certains enfants/adolescents.

samedi 17 janvier 2015

[Blabla] Lire avec les plus petits #1



Livres cités :
♣ Le livre qui dort | Ramadier & Bourgeau : L'école des loisirs, collection Loulou & cie, à partir de 2 ans. Sortie le 4 février 2015.
♣ Bébés chouettes | Martin Waddel & Patrick Benson : L'école des loisirs, collection Lutin poche, à partir de 2 ans. Sortie le 7 janvier 2015.
♣ Au revoir, Adélaïde | Geneviève Casterman : L'école des loisirs, collection Pastel, à partir de 5 ans. Sortie le 11 février 2015.

vendredi 16 janvier 2015

[Chronique] Eveille-moi







Auteur : Christie Bronn
Edition : Editions de la Reine
Collection : -
Date de parution : 20 octobre 2014
Pages : 289 pages
ISBN : 978-2-37303-001-3








Il m'a retrouvée, j'ai dû fuir à nouveau et quitter Toulouse.
Je me suis réfugiée à Paris, auprès d'Hugo, le seul qui connaisse mon enfance torturée. J'y ai rencontré Ethan, homme de pouvoir, séduisant et mystérieux. Immédiatement attirés l'un par l'autre, nous avons entamé une relation physique, dictée par des règles strictes, afin de gérer notre besoin mutuel de domination.
Sera-t-il l'homme qui m'éveillera à l'amour ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement les Editions de la Reine pour cet envoi, et plus particulièrement Christine pour son professionnalisme. Je ne connaissais ni ces éditions, ni cet auteure, et même si je partais avec quelques à priori, j'ai été agréablement surprise.

Nous allons faire la rencontre d'Emily, jeune femme torturée ayant vécu des horreurs, et qui tente d'échapper à son passé tant bien que mal. Emily doit sans cesse vivre cachée, et ne jamais faire parler d'elle. Son meilleur ami, Hugo, peintre, l'invite à son exposition. Là, elle va rencontrer Ethan, et les deux amants vont être très rapidement attirés l'un par l'autre. Emily, qui à toujours été habitué aux relations complexes va devoir sortir de sa bulle de confort...

En lisant le résumé, j'ai eu très peur du roman érotique bateau, copie conforme ou presque de Fifty Shades. Je dois bien avouer que j'ai trouvé plusieurs similitudes entre les deux romans, mais aussi pas mal de différences, notamment la fin. Je me suis beaucoup attaché à Hugo, que j'adorerai avoir comme ami. Sans m'identifier à elle, je me suis quelque fois reconnu en la personne d'Emily, sa carapace. 

La plume de l'auteur est agréable, mais assez banale en soi. Elle ne m'a posé aucun problème. J'ai trouvé quelques fautes, et quelques manque de mot, rien de bien dérangeant (j'en ai noté 2 dans tout le roman). J'ai aussi beaucoup aimé la fin de ce livre, qui ne ressemble à aucune autre fin de roman de ce genre, et j'ai trouvé le travail de l'édition et notamment le choix de couverture judicieux.

En quelques mots, ce roman n'a rien d'extraordinaire puisque les romans érotiques sont maintenant vus et revus mais il est de qualité, avec une histoire différente des autres et des personnages attachants (bien que je n'ai pas aimé Ethan, mais ceci n'est que personnel). Pour ceux et celles qui aiment tout particulièrement les romans érotiques, je pense que celui ci pourrait vraiment vous plaire, et je vous le conseille vivement.

jeudi 15 janvier 2015

[Blabla] Mon premier challenge pour 2015

Hello tout le monde !

Je vous retrouve dans un article un peu particulier aujourd'hui, puisque je vais vous présenter mon challenge de l'année 2015. Je n'aime pas les challenges, je n'aime pas non plus les PALM, et pourtant j'ai beaucoup aimé celui la. Quand je me donne des objectifs de lecture, j'ai souvent l'impression de ne plus lire par plaisir, et comme il est hors de question que la lecture devienne pour moi une contrainte, j'évite. Mais voilà, 2015 est une nouvelle année,  Marie des neiges () m'a permis de découvrir ce challenge, et j'ai très envie de me lancer.

Je vous parle donc du challenge "Un mois, un livre". Pas très difficile à comprendre vous me direz... En effet, chaque mois je devrai lire un livre répondant à un critère particulier. Ce challenge a été lancé par BooknLove et vous le retrouverez ici ().

Je vais donc vous lister tous les mois, et je remplirai au fur et à mesure de l'année. Je ferai avec vous un bilan à la fin de l'année, et vous aurez droit de me donner un gage si mon challenge n'est pas rempli (c'est la que ça devient intéressant pour vous, aha). Let's go ! 

Janvier  Lire un roman sorti/édité en 2014 → La véritable histoire de Noël
Février  Quel est ton genre favori ? Lis donc un livre de ce genre.
Mars  Lire un roman dont le nom ou prénom de l'auteur commence par T
Avril  Et si on lisait une romance pour l'arrivée du printemps ? Vous n'aimez pas ça ? Ok, alors vous pouvez lire un roman YA.
Mai  Lire un livre de moins de 200 pages
Juin  En été, on va lire un roman d'un auteur francophone.
Juillet  Sous le parasol, on va lire un roman dont l’héroïne est une femme.
Aout  Un livre jaune sera entre vos mains en ce mois d'aout.
Septembre  C'est la rentrée alors on va lire un livre de la rentrée littéraire.
Octobre  Halloween viendra frapper à ta porte, alors tu liras un roman effrayant.
Novembre  Envie de découvrir un auteur? C'est le moment : Sors de ta PAL un livre dont tu ne connais pas encore l'auteur...
Décembre  La neige couvrira la couverture de ton roman (couverture blanche ou à motif de neige)

Je trouve ce challenge super, et si vous décidez de le suivre, n'hésitez pas à mettre le lien vers votre article challenge dans les commentaires, ça me permettra de suivre votre avancement. Pour tous les débutants en lecture, je trouve que ce challenge peut être vraiment sympa aussi, il vous permettra de lire un livre par mois et vous orientera vers un choix.

Et... Réfléchissez à vos gages !

mardi 13 janvier 2015

[Chronique] Pour une liberté







Auteur : Mathieu Mériguet
Edition : -
Collection : -
Date de parution : 14 novembre 2014
Pages : 393 pages
ISBN : 978-1-5032-1389-0









Quentin vit avec sa fiancée en banlieue parisienne. La vie est morose, tous deux décident de revenir vivre à la propriété familiale, une vaste bâtisse située dans le sud de la France, perdue dans la forêt. Paul, le frère de Quentin, veille sur la demeure en attendant l'arrivée du couple. Bûcheron de métier, il vit loin de la société, à l'abri de ses dangers. Il est en communion avec la nature, car il y trouve le calme dont il a besoin.
Mais Paul se montre mystérieux depuis quelques mois. Il est disant, et des rumeurs courent à son sujet. Au village, tout le monde redoute cet ermite robuste et solitaire, qui ces derniers temps, agit de manière obsessionnelle. Mais plus que tout, c'est la propriété qui inquiète, cette immense maison isolée dans les bois, et porteuse dans ses murs d'un lourd passé.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur pour l'envoi de ce livre. Je tiens également à préciser que cet ouvrage est disponible sur Amazon et qu'il s'agit d'une auto-publication. Je salut le travail fait sur l'objet livre car il est d'excellente qualité, bien que je trouve la typographie sur la couverture pas adapté à ce genre de plan. C'est vraiment le seul défaut de cet objet, et c'est rare d'avoir une auto-publication de cette qualité.

Dans ce roman, nous faisons donc la rencontre de Quentin qui mène une vie assez tranquille avec sa fiancée à Paris. Suite à quelques erreurs de sa part et surtout à un enchainement de passages à vide, Caroline, sa fiancée est plongé dans une grosse dépression. Le couple décide donc de retourner vivre dans la maison de famille dans le sud de la France. La bas, ils vont retrouver Paul, le frère de Quentin, et toute une série de rumeurs et de mystère va alors planer au dessus de la demeure...

J'ai plutôt bien aimé la trame de fond, et l'intrigue. Nous avons ici une histoire bien construite, réfléchie, et surtout bien menée. Il n'y aucune incohérences, et c'est pour moi la plus grosse qualité de ce livre étant donner la complexité de l'intrigue. Les chapitres sont assez courts, ce qui nous permet d'arrêter facilement notre lecture, ce qui constitue également un point positif.

Cependant, j'ai eu plus de mal avec certaines choses... J'ai tout d'abord trouvé plusieurs moments de longueurs, mais ceci n'est qu'une histoire de gouts : certains lecteurs aiment les détails et leur abondance, malheureusement, ce n'est pas mon cas. Au delà de ça, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. J'aurai pourtant pu m'identifier assez facilement à Caroline, mais je n'ai pas apprécié ceux ci.

C'est donc une lecture en demi teinte, avec un sujet réfléchi et travailler, mais quelques défauts au niveau des personnages. Ce n'est pas le genre de livre vers lequel je me tourne habituellement, et même si je ne suis pas totalement réconciliée avec ce genre, j'ai tout de même envie de découvrir d'autres ouvrages. 

13/20

lundi 12 janvier 2015

[C'est lundi, que lisez-vous ?] Semaine du 5 au 12 janvier

Lecture passée

Quentin vit avec sa fiancée en banlieue parisienne. La vie est morose, tous deux décident de revenir vivre à la propriété familiale, une vaste bâtisse située dans le sud de la France, perdue dans la forêt. Paul, le frère de Quentin, veille sur la demeure en attendant l'arrivée du couple. Bûcheron de métier, il vit loin de la société, à l'abri de ses dangers. Il est en communion avec la nature, car il y trouve le calme dont il a besoin.
Mais Paul se montre mystérieux depuis quelques mois. Il est disant, et des rumeurs courent à son sujet. Au village, tout le monde redoute cet ermite robuste et solitaire, qui ces derniers temps, agit de manière obsessionnelle. Mais plus que tout, c'est la propriété qui inquiète, cette immense maison isolée dans les bois, et porteuse dans ses murs d'un lourd passé.






Chronique en ligne mardi


Lecture en cours


Il m'a retrouvée, j'ai dû fuir à nouveau et quitter Toulouse.
Je me suis réfugiée à Paris, auprès d'Hugo, le seul qui connaisse mon enfance torturée. J'y ai rencontré Ethan, homme de pouvoir, séduisant et mystérieux. Immédiatement attirés l'un par l'autre, nous avons entamé une relation physique, dictée par des règles strictes, afin de gérer notre besoin mutuel de domination.
Sera-t-il l'homme qui m'éveillera à l'amour ?



Je commence tout juste ce roman, et ne peut donc pas encore vous donner un avis constructif. J'avais peur de tomber dans du redondant au niveau des romans érotiques, mais je n'en ai pas lu depuis longtemps, donc j'espère apprécier cette lecture tout de même ! Je remercié au passage les éditions de la Reine pour ce livre.




Lecture à venir



dimanche 11 janvier 2015

[Book Haul] Novembre et décembre 2014


Livres cités :
♣ Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates | Mary Ann Shaffer & Annie Barrows
♣ L'apprenti épouvanteur, tome 1 | Joseph Delaney
♣ Will & Will | John Green & David Levithan
♣ Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 2, Le laboratoire aux serpents | Lemony Snicket
♣ Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 3, Ouragan sur le lac | Lemony Snicket
♣ Walking Dead, tome 1, Passé décomposé | Robert Kirckman
♣ Le livre de Perle | Timothée de Fombelle
♣ Contre coups | Nathan Filer
♣ La terrifiante histoire et le sanglant destin d'Hansel et Gretel | Adam Gidwitz
♣ Endgame, tome 1, L'appel | James Frey
♣ 14-14 | Silène Edgar & Paul Beorn
♣ Entre chiens et loups | Malorie Blackman
♣ Boys Out | Rawia Arroum
♣ La véritable histoire de Noël | Marko Leino
♣ Flocons d'amour | John Green, Maureen Johnson & Lauren Myracle
♣ Derrière la haine | Barbara Abel