dimanche 9 novembre 2014

[Chronique] Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, tome 3







Auteur : Lemony Snicket
Edition : Nathan
Collection : -
Date de parution : 13 septembre 2002
Pages : 204 pages
ISBN : 978-2-0928-2356-9








Cher lecteur, il m'en coûte de le dire, mais le livre que voici ne contient rien de réjouissant. Les orphelins Baudelaire, Violette, Klaus et Prunille sont trois enfants charmants à l'esprit vif et au cœur d'or, mais leur vie n'est qu'une longue série de coups du sort et de calamités. Tous les récits les concernant ont de quoi fendre le cœur, et le présent épisode pourrait bien se révéler le pire de tous. Prudence donc : pour lire ce livre, mieux vaut être prêt à affronter mille choses déplaisantes dont un ouragan, des sangsues voraces, une jambe de bois, de la soupe de concombres glacée et des cadeaux ratés, sans parler de manuels de grammaire. Pour ma part, il est de mon devoir de relater ces tragiques événements ; à toi, lecteur, de décider si tu te sens de force à les lire. Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket.

Mon avis

Je continu d'avancer tout doucement dans cette série que j'adore avec le troisième opus de celle ci. J'ai encore le temps, puisqu'il y a 13 tomes au total et que je les cherche dans ces anciennes éditions. J'étais très contente d'entamer ce nouveau livre, plein de rebondissements.

Dans ce nouveau tome, les enfants Baudelaire sont confiés à leur tante Agrippine, qui vit dans une maison bizarrement perchée au dessus d'un lac. Très vite, les enfants Baudelaire vont se rendre compte que leur tante n'est pas tout à fait comme tout le monde... Elle n'est pas méchante, loin de la, mais elle est assez étrange. Sans que les choses se passent à la perfection pour les enfants, leur vie est assez normale, jusqu'à ce que le conte Olaf refasse à nouveau son apparition, et fasse tout pour les récupérer afin de profiter de leur fortune...

Une fois encore, et je ne cesserai de le répéter, j'adore vraiment la plume de Lemony Snicket. Il à une manière d'écrire aux enfants qui est juste adorable, et même moi qui ne suis plus une enfant ne peut rester insensible à celle ci. J'ai très souvent le sourire au lèvre en lisant ses livres grâce aux passages durant lesquels il s'adresse directement à son lecteur.

Ce n'est surement pas essentiel que je vous reparle des personnages, que j'aime toujours autant grâce à leur caractère tous différents, mais je vais vous parler de la fameuse tante Agrippine. Elle m'a semblé si frêle, si fragile. Je comprend les moments de colère des orphelins face à elle, mais j'aurai tellement aimé être dans le livre pour pouvoir la soutenir. Alors oui, elle est parfois agaçante, mais elle est surtout perdue ! Je me suis vraiment attachée à elle, plus qu'aux autres tuteurs des orphelins.

Cette fois, l'histoire est encore plus étrange que les fois précédente. Quelle est cette maison ? Quel est ce lac ? Qui est cette tante ? Le capitaine Sham ? Bref, l'histoire est vraiment prenante, et elle nous donnerai presque quelques frissons ! Je crois que pour le moment, ce tome est celui que je préfère de toute la série, et j'ai vraiment hâte de savoir à qui vont être confié les orphelins la prochaine fois, et que va-t-il leur arriver ?

2 commentaires:

  1. Je n'ai jamais pensé à tester cette saga mais finalement pourquoi pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'osais pas vraiment me lancer non plus, peur que ce soit trop jeunesse, mais finalement, j'adore j'adore j'adore !

      Supprimer