lundi 28 juillet 2014

[C'est lundi, que lisez-vous ?] Semaine du 21 au 28 juillet

Lectures passées

La Sélection de trente-cinq candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Elite restante n'est plus composée que de six prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l'amour qu'elle éprouve depuis l'enfance pour Aspen, garde royal qu'elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales...
Entre intrigues de coeur, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie.



Chronique sur le blog :

Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d'une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ? Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. A tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s'appelle Anna Sam, qu'elle est titulaire d'une licence de lettres et qu'elle n'a pas les yeux dans la poche sous sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre.




Chronique sur le blog :


Tu découvriras dans ce livre spet contes "fantastiques" qui t'emmèneront en Chine, au Japon, au Tibet et en Thaïlande.














Chronique en ligne mardi


"Je m'apelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire."
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux ?











Chronique en ligne samedi



Ce troisième opus, "Le chant des Sirènes", marque la fin du premier cycle des palpitantes aventures du petit garçon au pouvoir de l'imaginaire. Après avoir affronté la peur et la mort dans le premier tome, la foi et les croyances dans le second, Billy Brouillard se confrontera, cette fois-ci, à un tout nouvel ennemi aussi terrifiant que fascinant : l'amour... Billy porte à nouveau ses lunettes, renonçant ainsi au monde de l'imaginaire. Cet été, il passe ses vacances au bord de la mer ou il fait la connaissance de Prune, une petite fille qui prétend être une sirène. Par une fâcheuse circonstance, elle sera enlevée par des démons aquatiques et retenue prisonnière au cœur des abysses infernaux. Billy aura-t-il le courage de retrouver son don et de plonger au secours de sa nouvelles amie ?

Je ne chroniquerai pas ce tome, ayant déjà chroniqué le premier tome. Je dirai à peu près la même chose, donc je vous laisse aller voir la première chronique :

La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal... Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l'incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d'une immense fortune. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les voilà confié à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s'emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate...









Chronique en ligne dimanche




Lecture en cours

Hermux Tentamoq est une souris pas comme les autres, horloger de son état, et détective par amour, qui adore les montres, les pauses-café et sa coccinelle apprivoisée Terfèle. Jusqu'au jour où Linda Perflinker, aviatrice intrépide; entre dans sa boutique et dans sa vie. Quand Linda disparaît mystérieusement, Hermux se lance à sa recherche. Son existance jusqu'alors paisible, bascule dans l'imprévisible.





Je ne connaissais pas du tout ce livre avant de le voir par hasard dans les rayons chez Emmaüs. La couverture me plaisait bien, et le prix aussi, donc je n'ai pas trop hésité, sans même m'être penchée sur le synopsis. C'est un policier jeunesse, assez sympa, bien que long par moment. Je passe un moment sympa avec ce livre, même si j'ai malgré tout hâte de passer à autre chose. C'est une lecture simple et légère, qui plaira surtout aux jeunes de 12 ou 13 ans je pense.




Lectures à venir


2 commentaires:

  1. Les tribulations d'une caissière .. j'avais trouvé le livre Chéri n'a pas voulu que je le prenne car j'en ai acheté une bonne dizaine en 2 jours ! Bref ... j'avais vu le film et j'avais adoré !!!!! Ca donne du pep's et de foncer dans ces rêves! Enfin tu verras .... :)
    Bon vais devenir rallonger ma Pal encore ... mdr ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaierai peut être de regarder le film alors, parce que le livre... Bof bof !

      Supprimer