lundi 19 mai 2014

[Chronique] Beautiful Bastard








Auteur : Christina Lauren
Edition : France Loisir
Collection : -
Parution : 12 février 2013
Pages : 390
ISBN : 978-2-298-07074-3







Un boss perfectionniste. Une collaboratrice ambitieuse. Un duel amoureux et torride dans l'univers de l'entreprise.

Brillante et déterminée, Chloé, sur le point d'obtenir son MBA, n'a qu'un seul problème : son boss, Benett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs année passées en France, Benett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l'entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affûté, qui n'entend rien sacrifier de sa carrière ?

Si Benett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leur propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient jusque là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureau, dans l'ascenseur, dans un parking. Partout...

Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Benett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Mon avis


J'avais ce livre dans ma PAL depuis un bon bout de temps, je l'avais commandé chez France Loisir pour honorer un des mes achats obligatoire. Je ne le lisais pas, non pas parce qu'il ne me faisait pas envie, mais plutôt parce que j'avais d'autres livres que je préférais lire en premier.

Des les premières pages de ma lecture, j'ai été un peu choquée par la vulgarité du langage dans celui ci. Ce livre est truffé d'insultes, et de gros mots en tout genre, et c'est à cause de cela que je lui ai retiré une étoile. Je suis bien consciente que ce langage fait partie de l'histoire, et qu'il va de paire avec les personnages, mais j'ai trouvé un peu dommage qu'il y ait tant de gros mots, ça a un peu gâché mon plaisir.

C'est un roman "erotico-porn" du même genre que Fifty Shades, ou que la trilogie Crossfire. J'avais un peu peur de commencer celui ci, puisque j'ai beaucoup aimé les deux autres trilogies. Je craignais que ce soit redondant, et lassant par la même occasion. Mais pas du tout. J'ai beaucoup aimé avoir le point de vue des deux personnages, en effet, un chapitre sur 2, c'est Chloé qui narre l'histoire, et l'autre chapitre est raconté par Benett. J'ai trouvé cet aspect très intéressant, et original par rapport aux autres livres de ce genre. C'est d'ailleurs ça qui lui a valu deux étoiles sur les 4 que je lui ai attribué.

On rencontre donc Chloé, et je dois bien avouer qu'au début (et pendant longtemps), elle m'énervait un peu, à ne pas réellement savoir ce qu'elle voulait. Mais au final, on se retrouve plus ou moins en elle. Combien de fois avons nous été dans la situation de se dire "Je ne le rappellerai pas, je ne le rappellerai pas, je ne le rappellerai pas" et que, dans l'heure qui suivait, nous étions pendue au téléphone avec lui ? Donc même si elle est énervante, on est toute un peu comme elle. Et puis, elle forge l'admiration, travailleuse acharnée et ambitieuse, on rêverai toute d'avoir la même carrière et le même parcours qu'elle ! Benett, lui, est différent. Et énervant aussi, au début en tout cas. Homme froid, dur, relativement méchant par moment, il mène la vie dure a Chloé et aux autres. Mais au fur et à mesure que l'histoire avance, on y découvre un homme sensible, attentionné, et finalement, assez patient. Je me suis beaucoup attaché à lui, surtout pour la carapace qu'il c'est construit, et que Chloé parvient à percer.

D'autres personnages vont venir se mêler à l'histoire, notamment la famille de Benett, qui s'avère être adorable, et qui fait de son mieux pour rendre la vie des gens qui l'entoure plus facile. Les amis de Chloé sont tout aussi attachants, très à l'écoute et compréhensifs. Au final, tout le monde est bien entouré, et ça aussi, ça change des trilogies du même genre. Pas de drame familial, et pas de gros problèmes personnels, et ça fais du bien !

Au final, le seul point noir de ce livre reste le langage (à mon sens en tout cas). Pour tout le reste, j'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon dont celle ci est raconté, les personnages, le dénouement. Bref, c'est un livre que je vous conseille, mais n'oubliez pas de fermer les yeux sur certains mots employés. La suite de celui ci, "Beautiful Stranger" à atterrie sur ma Wishlist, et je pense que je l'achèterai à mon prochain achat obligatoire chez France Loisir, afin d'avoir les deux livres dans la même édition. 

5 commentaires:

  1. coucou, merci pour ton commentaire sur mon blog et je viens donc visiter le tien^^
    Alors tout d'abord tes chroniques sont concises et claires je n'aime pas les pavés et la longueurs des tiennes et très bien. Concernant le blog en général j'aime beaucoup mais il manque une bannière selon moi j'aime beaucoup tes intitulés mais avec une mise en scène dans une bannière se serait top! J'espère que tu continueras, l'écriture et le blogging fait un bien fou ;)
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cet avis ! Je prend en note la bannière et vais de suite essayer de trouver quelqu'un qui pourrait m'en faire une (je suis nulle pour ça).
      A bientôt !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis on ne peut plus d'accord avec toi !

    RépondreSupprimer